Préparez vous à de longues nuits caféinées et à des réveils compliqués. Football Manager 2015 débarque dans vos laptops et vos PC de bureau pour vous offrir une simulation repensée de la gestion d’un club de football. Cette nouvelle édition de l’opus le plus vendu outre-Manche devrait encore priver bon nombre d’accros de toute forme de vie sociale. Notre rédaction a passé au crible la référence des jeux de management de football, voici notre verdict.

Un affichage retravaillé et une évolution graphique

L’affichage et le rendu graphique du jeu ont bien évolué. Lorsqu’on démarre une nouvelle partie, on s’en rend très vite compte. Les équipes britanniques, qui développent le jeu, ont décidé d’apporter de la nouveauté cette année. En effet, Sports Interactive a disposé une nouvelle barre de navigation qui simplifie littéralement les mouvements d’une rubrique à l’autre (voir ci-dessous). En tant que joueurs assidus, cette nouvelle barre nous a surpris, nous nous sommes retrouvés un peu perdus au premier lancement du logiciel. Finalement, on se rend rapidement compte que cette nouvelle disposition est plus qu’utile. D’ailleurs, les joueurs novices devraient apprécier, car dans les opus précédent, il était possible de se perdre parmi les nombreux onglets et sous onglets du jeu, tellement les possibilités sont nombreuses.

Une nouvelle barre de navigation débarque dans FM 2015 Cliquez sur la photo pour zoomer

Outre cette amélioration ergonomique, les équipes de développement ont mis le paquet sur le moteur 3D, et donc, sur le rendu graphique des diverses actions de jeu durant les rencontres (cf vidéo et image ci-dessous). Vous remarquerez à coup sûr de nouvelles animations, que ce soit pour les joueurs de champs, pour les gardiens, ou même dans les tribunes. À ce propos, de nombreux stades ont été modélisés et les spectateurs ressemblent un peu moins à des figurants en carton... On prend beaucoup de plaisir à suivre un match grâce à ces évolutions graphiques et à la palette de mouvements des joueurs. Un bon point donc.

Autre nouveauté, la barre de recherche (joueurs, clubs, staff...) est désormais intuitive. Comme pour votre navigateur web, le jeu vous propose des résultats avant même que vous n’ayez terminé d’entrer votre texte. Nous avons apprécié cette nouvelle barre de recherche intelligente qui simplifiera votre exploration du jeu. Il faut aussi noter une évolution dans la disposition des éléments d’une fiche « joueur », bien plus complète qu’auparavant, mais aussi, un peu plus fouillis. En effet, Sports Interactive a choisi de réunir un maximum d’informations sur la vue « joueur », ce qui rend la lecture et le discernement des informations, un peu plus compliqués. Puisqu’il faut terminer sur un bon point, les rapports du préparateur ont été revus. Des vignettes imageront les commentaires de vos fidèles adjoints. Un point appréciable dans la compréhension des différents éléments, sans toutefois que cela ne soit révolutionnaire.

Le moteur 3D de Football Manager 2015 ! Cliquez sur la photo pour zoomer

Un jeu simplifié, mais plus creusé

La réputation de Football Manager n’est plus à faire, chacun sait que le jeu se confond parfois avec la réalité et que certains éléments repérés par les joueurs sagement assis dans leurs canapés, deviendront des cracks sur le pré. La base de donnée du jeu reste toujours très complète (surtout lorsque l’option « étendue » est choisie par le joueur au lancement de la partie, ndlr), mais cette année, Football Manager fait appel à votre propre connaissance du football. En effet, les fans de la série remarqueront que les stats des joueurs non connus par vos recruteurs ne sont plus voilés, une estimation du niveau de chaque caractéristique vous est proposée. Plus le rapport avance, plus vous vous approcherez de la véritable valeur d’un joueur.

D’ailleurs, les missions des recruteurs ont été repensées. Vous pourrez désormais observer un joueur pour une ou deux semaines ou encore pour un ou trois mois. Il faudra donc noircir votre bloc-notes et faire appel à votre culture footballistique avant de vous lancer dans le recrutement de votre futur numéro 10. L’onglet « observation » a lui aussi été revu. Plus intuitif et plus esthétique, il vous permettra de jongler entre les rapports de vos scouts et de les classer selon différents critères. Si un joueur correspond à vos attentes et que vous souhaitez le recruter, il est désormais possible de vous adresser à lui avant de lui proposer un contrat. Ainsi, imaginons qu’un joueur n’est pas vraiment intéressé à l’idée de rejoindre votre club, vous pourrez toujours faire preuve d’éloquence pour le persuader de rejoindre vos rangs. Dans l’évaluation des joueurs, aussi, il y a eu du changement. Vous découvrirez par exemple une étoile (plus ou moins pleine, ndlr) qui définira l’aptitude d’un joueur à un poste. Cependant, l’évaluation classique (sur cinq étoiles) est toujours présente dans le jeu (voir ci-dessous).

Apparition d'étoiles de compétence Cliquez sur la photo pour zoomer

En match, vous pourrez aussi usé des nouvelles positions et consignes individuelles pour vos joueurs. Galvanisez vos troupes, demandez-leur plus d’attention ou d’être plus offensifs, tout cela en temps réel. Au début de la partie, vous aurez aussi un choix à faire : entraîneur en survêtement ou entraîneur tacticien ? Cela dépendra de vos aspirations, de ce qui vous caractérise, de ce qui définit votre manière de vivre l’expérience Football Manager. Enfin, les relations entre les différents acteurs ont été améliorées. Les discussions avec la presse, les joueurs, les agents, sont plus présentes qu’auparavant. Pour conclure, FM2015 va encore plus loin dans le niveau de réalisme grâce à ses nouvelles fonctionnalités, tout en élaguant quelque peu ses menus pour offrir à tous, novices ou joueurs expérimentés, la meilleure expérience de jeu possible. Nul doute, qu’une nouvelle fois, la franchise de Sports Interactive saura trouver son public.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10