Le 23 novembre dernier, adidas organisait à Saint-Denis un grand show pour son tournoi désormais incontournable de la Tango League, le championnat mondial de foot de rue. Pour l’occasion, le célèbre équipementier avait convié Adrien Rabiot, parrain spécial du tournoi. Le milieu international tricolore du PSG en a profité pour rencontrer Bilel Azzouz, l’un des meilleurs joueurs du tournoi. Lors de cette rencontre, que nous avons suivi pour vous, Adrien Rabiot a choisi d’enseigner un geste technique dont il a le secret.

En un contre un, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain lui montre comment passer son adversaire en faisant passer le ballon derrière son pied d’appui. C’est un dribble arrêté, très utile pour Bilel lors des rencontres de futsal. Avant de recevoir la leçon du Parisien, Bilel, muni des nouvelles Predator cage d’adidas, avait réussi à lui mettre un petit pont lors d’un duel en un contre un. « C’était pour le mettre en confiance », avait ironisé Adrien Rabiot. Avant de partir, le joueur du PSG a tenu à lui adresser un message d’encouragement pour la suite, à sa manière : « fait du sale hein ! »

Si Bilel Azzouz, âgé de 19 ans, a eu cette chance, c’est parce qu’il a terminé à la première place de la Tango League. Un concept créé par l’équipementier pour dénicher les pépites du street football. Dans ce championnat, chaque joueur a l’objectif de terminer MVP (meilleur joueur). C’est ce que Bilel est parvenu à faire au niveau de la France. Avec son équipe, la Team Calcio, ils sont allés jusqu’en finale du dernier tournoi organisé à Saint-Denis. Bilel succède donc à Kazz. Lui avait rencontré Hatem Ben Arfa, toujours devant nos caméras.