On ne l’arrête plus. À 26 ans, Baghdad Bounedjah semble arriver à maturité. En effet, l’international algérien (17 capes) est plus en forme que jamais lui qui a marqué 30 buts, club et sélection confondus, sur l’année civile 2018. Vingt d’entre eux ont été inscrits lors de la saison 2018-2019. Une saison qu’il a donc débutée en trombe avec son club d’Al-Sadd au Qatar. Avec 15 réalisations, dont un septuplé face à lors de la victoire 10 à 1 contre Al-Arabi (12 août, voir vidéo ci-dessous), il est de très loin le meilleur buteur du championnat qatari. À cela, il faut ajouter 3 buts en Asian Cup et deux buts en sélection algérienne.

Le premier était contre la Gambie (1-1, 8 septembre). Le deuxième était face au Bénin vendredi (victoire 2-0). Compétition explique d’ailleurs que ces deux matches étaient ses deux premières titularisations en matches officiels avec les Fennecs. Il n’avait connu que des titularisations en amical avec les Verts. Ce qui ne l’avait pas empêché de marquer d’ailleurs. Bounedjah est l’un des éléments importants de l’équipe d’Algérie version Djamel Belmadi. Le sélectionneur est conquis par un joueur qu’il avait déjà croisé quand il entraînait au Qatar.

Djamel Belmadi est conquis par Bounedjah

« C’est le seul joueur que je craignais quand on jouait contre Essad. C’est un véritable poison, et il monopolise l’attention de toute la défense (...) Baghdad veut rattraper son retard en équipe nationale. Avec sa fougue, sa combativité et son tempérament de gagneur, il peut aller loin ». Et vu son début de saison, on ne peut pas dire le contraire. Avec un nouveau but face au Bénin vendredi, il a su marquer des points auprès de Belmadi. « Encore une fois, Bounedjah a été époustouflant et je suis vraiment très content pour lui ». Le principal intéressé, dont le nom a été cité au LOSC cet été 2018, a avoué être également ravi.

« Depuis son arrivée, le coach m’a tout de suite accordé sa confiance et m’a demandé de jouer comme je le fais avec mon club d’Al Sadd. Grâce à dieu j’ai pu débuter mes rencontres sans pression et en toute tranquillité. Une chose qui me permet de me donner à 100% pour la sélection ». Une sélection où il se fait une place. « Doucement, mais sûrement, j’essaye de faire mon chemin en équipe nationale. Je suis venu en sélection pour faire plaisir au public algérien et je ferai de mon mieux pour aider l’équipe à revenir à son niveau ». En grande forme et dans une confiance optimale, Baghdad Bounedjah est au sommet de son art actuellement.