Il y avait une sacrée affiche du côté de Wembley ce soir, où l’Angleterre accueillait cette belle formation brésilienne. Une Canarinha qui sortait d’ailleurs avec son équipe de gala, et devant, le trio Neymar-Gabriel Jesus-Coutinho avait de quoi faire peur à l’arrière-garde des Three Lions. Derrière eux, Casemiro, Paulinho et Augusto, histoire de blinder l’entrejeu, alors qu’Alves et Marquinhos étaient titulaires derrière. A contrario, chez les Anglais on retrouvait une équipe très jeune et bien remaniée, avec des joueurs comme Loftus-Cheek, Maguire ou Joe Gomez. Et au final, les deux équipes se sont quittées sur ce 0-0.

Les deux formations donnaient l’impression de vouloir se projeter vers l’avant assez vite. Mais maladroits, les Anglais butaient sur une équipe brésilienne bien en place. Les Brésiliens eux, se frayaient des chemins vers la surface adverse avec plus de facilité. Hart devait se montrer une première fois décisif pour les Britanniques devant Gabriel Jesus (11e), alors que Rashford tentait de lancer les siens, sans succès (17e). Les Brésiliens s’emparaient du ballon, et Paulinho (18e) ou Neymar (26e) venaient encore inquiéter le portier de West Ham. Sans réponse, les Anglais allaient hausser leur intensité, jusqu’à commettre beaucoup de fautes et hacher le rythme de la partie...

Peu de rythme, peu d’occasions

C’est donc sur un 0-0 sans saveur que les 22 acteurs de la rencontre rentraient aux vestiaires après les 45 premières minutes. En manque d’idées, les locaux s’essayaient principalement à des exploits individuels, sans succès donc, là où les Brésiliens étaient un peu plus dangereux sans pour autant être un rouleau compresseur. Dès le retour des équipes sur le pré, Coutinho butait sur Hart après un très bon service de Neymar dans celle qui était peut-être la meilleure opportunité du match jusqu’ici (47e). Côté anglais, Rashford était le seul joueur à tirer son épingle du jeu...

Avec un Neymar assez brouillon, la Canarinha ne trouvait cependant toujours pas la faille... Fernandinho était tout proche de faire trembler les filets mais le cuir heurtait finalement le poteau après cette belle frappe à ras de terre (77e). Les Three Lions eux ne semblaient même plus concernés par la rencontre offensivement parlant, même s’il faut dire que Stones et compagnie tenaient bien la baraque derrière. Paulinho s’essayait à la frappe lointaine mais se heurtait au portier anglais (84e). Solanke causait une dernière frayeur aux Brésiliens (89e), mais l’arbitre a renvoyé tout ce beau monde au vestiaire sur ce score de 0-0.

Revivez le film du match ici.