A quelques encablures de la reprise de la Ligue 1, le LOSC accueillait au stade Pierre-Mauroy l’AS Roma pour un prestigieux match amical. A cette occasion, Christophe Galtier alignait un onze proche de ce qu’il devrait proposer cette saison. Ainsi, le technicien des Dogues alignait un 4-2-3-1 et titularisait trois de ses nouvelles recrues (Weah, Bradaric, André). Côté italien, Paulo Fonseca optait pour un 4-2-3-1 avec le seul Dzeko en pointe. Les deux équipes nous proposaient une entame agréable avec du rythme. Lille se procurait la première opportunité sur une belle frappe de Loïc Rémy bien captée par Lopez.

Le LOSC ouvrait le score peu après le premier quart d’heure. Timothy Weah alertait Bamba qui s’enfonçait dans la surface avant de buter sur Pau Lopez. Weah qui avait bien suivi catapultait le ballon au fond des filets (1-0, 19e). Très en vue depuis le début du match, Rémy se procurait une nouvelle opportunité mais sa frappe était bien négociée par Lopez (24e). Après cette ouverture du score, Lille laissait l’initiative à son adversaire et procédait en contre. Weah récupérait le ballon et lançait Bamba dans la profondeur. Le ballon revenait devant les buts sur Ikoné qui ratait le cadre (39e).

Le LOSC en souffrance dans le second acte

Le LOSC se faisait surprendre au retour des vestiaires. Sur une belle ouverture dans le dos de la défense, Dzeko filait seul sur la gauche et servait parfaitement au point de penalty Under qui ajustait Maignan (1-1, 52e). Peu avant l’heure de jeu, Christophe Galtier insufflait du sang neuf avec les entrées de Luiz Araujo et Boubakary Soumaré. Insuffisant cependant pour contrecarrer les plans romains. Bien lancé sur la gauche, Kolarov centrait pour Zaniolo qui voyait sa tentative déviée, heurter la transversale. Le ballon revenait sur le milieu de terrain du club de la Louve qui poussait le cuir au fond des filets (1-2, 62e).

Brouillons depuis le retour des vestiaires, les Dogues réagissaient timidement avec une tête de Rémy consécutive à un centre de Bradaric. Mais celle-ci ne surprenait pas Pau Lopez (67e). Les Dogues se réveillaient enfin dans les vingt dernières minutes. Soumaré se projetait bien avant de lancer à la limite du hors-jeu Araujo qui gagnait son duel face à Lopez (2-2, 74e). Le rythme de la rencontre chutait sensiblement en fin de match, les vingt-deux acteurs semblaient se contenter de ce résultat nul. Dans les ultimes minutes du match, l’AS Roma tirait son épingle du jeu. Lancé dans la profondeur, Dzeko servait sur un plateau Cristante dont la superbe frappe trompait Jardim (2-3, 90+1). Le LOSC terminait donc sa préparation par une défaite au stade Pierre-Mauroy.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10