Ce dimanche, le Camp Nou était le théâtre du trophée Joan Gamper entre le FC Barcelone et Arsenal. À l’aube de cette nouvelle saison, le Barça faisait sa rentrée des classes avec la présentation de l’effectif devant les supporters. L’occasion de voir pour la première fois Antoine Griezmann ou encore Frenkie de Jong évoluer dans leur nouveau jardin. Et pour cette rencontre, Ernesto Valverde misait sur 4-3-3 avec Neto dans les buts, Semedo, Piqué, Umtiti et Alba en défense. De Jong, Rakitic et Puig étaient alignés au milieu alors que devant on retrouvait Dembélé, Griezmann et la pépite Pérez. De son côté, Arsenal alignait la grosse équipe avec Leno, Maitland-Niles, Sokratis, Monreal, Willock, Xhaka, Mkhitaryan, Ozil, Nelson et Aubameyang.

Comme à l’accoutumée, le Barça monopolisait le ballon dans ce début de partie, exerçant un pressing haut pour gêner la relance adverse. Aubameyang allumait pourtant la première mèche avec une frappe à l’entrée de la surface mais Umtiti veillait et détournait en corner (4e). Si les Catalans maîtrisaient les débats, ils se montraient trop imprécis pour inquiéter les Gunners. Griezmann tentait sa chance en demi-volée mais sa frappe était trop croisée (18e). Les Londoniens laissaient clairement le ballon à leurs adversaires, tentant leur chance sur contre-attaque et notamment dans le dos de la défense barcelonaise. Finalement, les joueurs d’Unai Emery trouvaient la faille par l’inévitable Pierre-Emerick Aubameyang. Trouvé à l’entrée de la surface, le Gabonnais se retournait sur son pied droit et envoyait une frappe limpide dans la lucarne de Neto (1-0, 38e). À la mi-temps, Arsenal menait alors que le jeu semblait équilibré. Les Anglais avaient su se montrer opportunistes et réalistes pour ouvrir le score.

Le Barça égalise sur une grossière erreur d’Arsenal

Au retour des vestiaires, Ernesto Valverde faisait largement tourner avec pas moins de sept changements. Cela ne changeait pas véritablement la physionomie du match. Barcelone continuait de confisquer le ballon mais Arsenal était bien en place et ne se laissait pas surprendre. Les Catalans tentaient tout de même de passer la vitesse supérieure avec des incursions régulières aux abords de la surface. Dembélé cherchait la lucarne opposée de Leno mais sa tentative manquait de précision (55e). Juste après, Griezmann cherchait Rafinha dans la surface mais Kolasinac repoussait de la tête (57e). Les Blaugrana accentuaient un peu plus la pression sur le but des Gunners mais encore une fois ils se montraient trop brouillons pour tromper la vigilance des défenseurs (58e). Quelques instants plus tard, Alba avait l’occasion de remettre les deux équipes à égalité mais préférait servir Lenglet, ce qui laissait le temps à la défense d’intervenir (60e).

Galvanisé par l’entrée des jeunes pousses, le Barça continuait de pousser et parvenait enfin à égaliser. En effet, les joueurs de Valverde profitaient d’une grossière erreur de Maitland-Niles. Le défenseur remettait en retrait vers Leno mais le gardien était mal placé et laissait filer le cuir dans ses propres buts (1-1, 73e). Luis Suarez, entré en jeu, pensait bien donner l’avantage à son équipe mais son petit festival terminait sa course dans le petit filet. Les deux équipes arrivaient à se neutraliser en fin de match sans pour autant faire la décision et restaient sur ce score de parité. C’est le moment qu’avait choisi Luis Suarez pour marquer son premier but de la saison. L’Urugayen reprenait acrobatiquement un centre parfait de Sergio Roberto et trompait Leno, incrédule (2-1, 90e). Si le Barça n’a pas impressionné mais conserve son trophée Joan Gamper ! Les Blaugrana vont avoir le temps de peaufiner leur préparation puisqu’ils vont s’envoler pour les États-Unis avant la reprise de la Liga, le 17 août prochain.

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10