Égalité de points

Pays-Bas

Si l’Ajax Amsterdam réalise une superbe saison sur la scène européenne (qualifié en demi-finale de C1, où il affrontera Tottenham), le club amstellodamois fait également de belles prestations dans son championnat domestique, puisqu’il pointe en tête du classement. Mais les Ajacides (1er, 77 points) comptent le même nombre de points que le PSV Eindhoven (2e, 77 points), à trois journées de la fin. Les deux clubs vont donc mener des duels à distance pour finir champion, sachant que l’Ajax a un calendrier plus abordable que son rival, même s’il devra également négocier ses matches de C1 en parallèle, ainsi que la finale de la Coupe des Pays-Bas (contre Willem II le 5 mai). À noter que l’Ajax n’a plus fini premier de l’Eredivisie depuis 2014, alors que le PSV a remporté trois des quatre dernières éditions de la ligue néerlandaise.

Calendrier de l’Ajax : contre Vitesse Arnhem (6e), à De Graafschap (17e), contre Utrecht (7e).

Calendrier du PSV Eindhoven : à Willem II (8e), contre Heracles (5e), à Alkmaar (4e).

En cas d’égalité de points en fin de saison : la différence de buts générale est prise en compte. L’Ajax compte une différence de buts de +79, alors que le PSV est à +68.

Portugal

La fin de la Liga NOS s’annonce palpitante, avec comme souvent un duel à prévoir entre les deux meilleures équipes de la péninsule ibérique : Porto (1er, 75 points) et Benfica (2e, 72 points, mais un match de retard à jouer ce soir contre le CS Marítimo, à 21h15). Les deux clubs lusitaniens, qui ont remporté les seize dernières éditions de la ligue portugaise, vont devoir s’affronter à distance, alors qu’il reste quatre journées de championnat. Porto et Benfica ayant tous deux été éliminés des compétitions européennes la semaine dernière (par Liverpool en C1 pour Porto, par Francfort en C3 pour Benfica), les deux équipes vont tout miser sur le championnat, sachant que Porto peut rêver d’un doublé, puisqu’une semaine après l’ultime journée de la Liga NOS, les Dragões affronteront le Sporting CP en finale de la Coupe du Portugal.

Calendrier de Benfica : contre le CS Marítimo (12e), à Braga (4e), contre Portimonense (10e), à Rio Ave (8e), contre Santa Clara (9e).

Calendrier du FC Porto : à Rio Ave (8e), contre Aves (11e), au Nacional (17e), contre le Sporting (3e).

En cas d’égalité de points en fin de saison : le nombre de points obtenus lors des confrontations directes est pris en compte. Benfica s’étant imposé à l’aller à domicile (1-0), mais également au retour à Porto (1-2), les Lisboètes seront donc sacrés champions.

Un point d’écart

Allemagne

Longtemps leader de la Bundesliga, le Borussia Dortmund a chuté de son trône lors de la 28e journée de championnat, quand il s’est lourdement incliné sur la pelouse du Bayern Munich 5-0. Cependant, cela n’empêche pas le BVB (2e, 69 points) de rester dans la course au titre, puisqu’il ne compte qu’une longueur de retard sur le Bayern (1er, 70 points). Alors qu’il reste quatre matches à jouer, chacune des deux équipes ne voudra pas perdre de points dans ce sprint final où tout se jouera. Les Bavarois devront notamment bien négocier leur déplacement sur la pelouse du RB Leipzig (3e au classement) et leur réception de l’Eintracht Francfort (4e) lors des deux dernières journées de Bundesliga, s’ils veulent conserver un titre qui ne leur a plus échappé depuis 2012, lorsque...Dortmund avait été sacré champion.

Calendrier du Bayern Munich : à Nuremberg (17e), contre Hanovre (18e), à Leipzig (3e), contre Francfort (4e).

Calendrier du Borussia Dortmund : contre Schalke 04 (15e), à Brême (8e), contre Düsseldorf (10e), à Mönchengladbach (5e).

En cas d’égalité de points en fin de saison : la différence de buts générale est prise en compte. Le Bayern compte une différence de buts de +50, alors que Dortmund est à +36.

Angleterre

Chaque week-end, Liverpool et Manchester City se passent devant en haut du classement de la Premier League, selon l’équipe qui joue en premier. Pour le moment, Liverpool est en tête (1er, 88 points), mais le match en retard de la 31e journée, qui opposera Manchester City (2e, 86 points) à Manchester United mercredi soir à Old Trafford, devrait avoir une grande incidence pour la fin du championnat. Après cette rencontre, il restera trois journées de Premier League, sachant que Liverpool devra également gérer sa demi-finale de Ligue des champions contre le FC Barcelone, alors que les Citizens peuvent de leur côté espérer réaliser un joli triplé : Championnat, Coupe de la Ligue anglaise (victorieux contre Chelsea en finale) et FA Cup (finale face à Watford le 18 mai). Quoi qu’il en soit, ce duel palpitant, entre deux philosophies de jeu différentes, avec d’un côté la maîtrise constante de Pep Guardiola et de l’autre la folie offensive de Jürgen Klopp, ne devrait pas connaître son dénouement avant l’ultime journée de Premier League.

Calendrier de Liverpool : contre Huddersfield (20e), à Newcastle (13e), contre Wolverhampton (10e).

Calendrier de Manchester City : à Manchester United (6e), à Burnley (15e), contre Leicester (9e), à Brighton (17e).

En cas d’égalité de points en fin de saison : la différence de buts générale est prise en compte. Liverpool compte une différence de buts de +59, alors que Manchester City est à +65.

Écart serré

Turquie

Cette édition 2018/2019 de la Süper Lig pourrait constituer une grande première pour Istanbul Başakşehir, puisque le club stambouliote, promu en 2014 en D1 turque, pourrait être sacré champion pour la première fois de son histoire. L’effectif du club est mené par d’anciennes gloires du football, parmi lesquelles on retrouve notamment Gaël Clichy, Robinho et Emmanuel Adebayor. Bien que l’équipe soit assez peu populaire, elle deviendrait ainsi la quatrième formation d’Istanbul à devenir championne de Turquie, après Galatasaray, Fenerbahçe et Beşiktaş. Pour cela, il faudra que Başakşehir, actuellement en tête de la Süper Lig (1er, 62 points), finisse devant Galatasaray (2e, 59 points), alors qu’il reste cinq journées de championnat. Un match pourrait décider de l’issue de la ligue turque : le duel entre les deux clubs, dans l’enceinte de Galatasaray, lors de l’avant-dernière journée de la première division.

Calendrier d’Istanbul Başakşehir : contre Göztepe (17e), à Sivasspor (13e), contre MKE Ankaragücü (11e), à Galatasaray (2e), contre Alanyaspor (5e).

Calendrier de Galatasaray : à Konyaspor (10e), contre Beşiktaş (3e), à Rizespor (7e), contre Istanbul Başakşehir (1er), à Sivasspor (13e).

En cas d’égalité de points en fin de saison : la différence de buts générale est prise en compte. Istanbul Başakşehir compte une différence de buts de +29, alors que Galatasaray est à +33.

Belgique

L’an passé, il avait fallu attendre l’avant-dernière journée de la Jupiler Pro League pour connaître l’identité du champion de Belgique, le Club Bruges. Cette année, les Blauw en Zwart (2e, 38 points) vont également devoir se battre jusqu’au bout s’ils veulent conserver leur titre, eux qui pointent à six longueurs du leader, Genk (1er, 44 points). Alors qu’il reste cinq matches à jouer, les deux clubs flamands s’affronteront le 12 mai prochain, à Genk, dans un choc qui sera sûrement décisif pour l’obtention du titre. Celui qui l’emportera pourrait condamner l’autre équipe à faire une saison blanche, puisque Genk et Bruges ont tous les deux été éliminés de la Coupe de Belgique.

Calendrier de Genk : à La Gantoise (6e), contre Antwerp (3e), au Club Bruges (2e), à Anderlecht (5e), contre le Standard de Liège (4e).

Calendrier du Club Bruges : contre Anderlecht (5e), à La Gantoise (6e), contre Genk (1er), au Standard de Liège (4e), contre Antwerp (3e).

En cas d’égalité de points en fin de saison : le Club Bruges sera sacré champion, car Genk a bénéficié d’un demi-point en plus, lors du passage du classement de la saison régulière à celui des plays-offs 1 (le championnat de Belgique est divisé en deux parties, avec d’abord une saison régulière puis une phase de play-offs).

Pologne

Comme en Turquie, le championnat de Pologne pourrait bien lui aussi ajouter cette année un nouveau nom dans la longue liste des clubs qui l’ont déjà remporté au moins une fois. Pour cela, il faudra que le Lechia Gdańsk (2e, 60 points) parvienne à mettre un terme à la domination du Legia Varsovie (1er, 63 points), qui a remporté les trois dernières éditions de l’Ekstraklasa. Le Lechia pourrait même s’offrir un doublé historique, puisqu’il doit jouer la finale de la Coupe de Pologne contre Jagiellonia le 2 mai prochain. Si en championnat il reste encore six rencontres à jouer, il faudra tout particulièrement observer la confrontation directe entre les deux clubs, le samedi 27 avril, où l’équipe de Gdańsk aura l’avantage de jouer à domicile. Ce choc sera d’autant plus important qu’il permettra de départager les deux équipes si elles finissent la saison avec le même nombre de points.

Calendrier du Legia Varsovie : à Lech (8e), au Lechia Gdańsk (2e), contre Piast Gliwice (3e), contre Pogoń (7e), à Jagiellonia Białystok (4e), contre le Zagłębie Lubin (6e).

Calendrier du Lechia Gdańsk : à Pogoń (7e), contre le Legia Varsovie (1er), à Cracovia (5e), contre le Zagłębie Lubin (6e), à Lech (8e), contre Jagiellonia Białystok (4e).

En cas d’égalité de points en fin de saison : le nombre de points pris en confrontation directe est pris en compte (mais pour l’instant il y a eu 0-0 et 0-0 entre les deux équipes, avec encore une confrontation à venir le 27 avril, sinon la différence de buts générale est prise en compte). Le Lechia Gdańsk compte une différence de buts de +18, comme le Legia Varsovie, qui est aussi à +18.

Autres championnats

Dans le reste de l’Europe, plusieurs championnats nous offrent également de beaux duels, certains mettant même aux prises non pas deux équipes, mais trois clubs ! C’est le cas à Andorre, où le FC Santa Coloma (1er, 46 points), l’UE Sant Julià (2e, 45 points) et l’Inter Escaldes (3e, 43 points) vont essayer de se départager lors des cinq dernières journées, ou encore au Kosovo, où le KF Feronikeli (1er, 65 points), le FC Pristina (2e, 65 points) et le KF Llapi (3e, 63 points) peuvent encore prétendre au titre, à cinq matches de la clôture du championnat. Sinon, on peut trouver de belles confrontations entre deux clubs en Serbie (Étoile rouge de Belgrade (1er, 45 points) et le FK Radnički Niš (2e, 41 points), cinq rencontres à disputer), en Roumanie (CFR Cluj (1er, 41 points) et le Steaua Bucarest (2e, 36 points), quatre matches à jouer), en Bulgarie (Ludogorets (1er, 70 points) et le CSKA Sofia (2e, 65 points), à six journées de la fin), à Chypre (APOEL Nicosie (1er, 61 points) et l’Apollon Limassol (2e, 58 points), trois matches à jouer), à Malte (Valletta FC (1er, 57 points) et Hibernians (2e, 52 points), une rencontre à disputer, sachant qu’Hibernians joue ce soir à 20h un match en retard) et Gibraltar (Lincoln Red Imps (1er, 57 points) et l’Europa FC (2e, 57 points), à quatre journées de la fin).

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10