Entre l’indisponibilité de Nicolas Nkoulou ou encore le prêt de Doria à São Paulo, le secteur défensif de l’Olympique de Marseille est particulièrement dépeuplé ces dernières semaines. Marcelo Bielsa doit faire avec les moyens du bord en titularisant en charnière centrale Rod Fanni, Jérémy Morel ou encore les jeunes Baptiste Aloé et Stéphane Sparagna. Les Phocéens n’avaient en effet pas jugé utile de se renforcer à ce niveau-là lors du mercato d’hiver. Une stratégie qui peut faire débat. Mais "l’erreur" se situe peut-être bien avant, avec la vente de Lucas Mendes l’été dernier. En proie à des difficultés financières, l’OM avait décidé de le céder au club qatari d’El Jaish. Une belle opération sur le plan économique. Acheté 2M€, le défenseur brésilien a été revendu 5M€, soit une plus-value de 3M€. Mais sportivement, son départ reste malgré tout une perte. Titulaire indiscutable l’année dernière, il avait fait 28 apparitions sous le maillot phocéen.

Une absence importante pour Tony Selliez, journaliste à France Bleu Provence : « Ce qui est évident, c’est qu’il ne ferait pas de mal. Il a toujours fait du bien quand il est entré. Pour moi, c’était vraiment le prototype de la bonne pioche, de la trouvaille. Tout le monde se posait des questions quand il est arrivé. Finalement, il s’est vite imposé. Il a souvent été précieux défensivement, assez régulier et marquait en plus. Je trouve qu’il est un peu ce que Marcelo Bielsa a essayé de faire avec Morel. Mais à mon avis, il avait une longueur d’avance dans ce style-là. Il est plus grand, plus rigoureux et plus susceptible d’être dans l’axe que Morel. Donc c’est sûr qu’il aurait fait du bien. Il ne ferait pas les déclarations que peut faire un Doria aujourd’hui. C’est le joueur pro dans toute sa dimension. Il ne fait pas de bruit. Il est encore jeune et il va vite revenir en Europe. Il ferait du bien. Mais c’est facile de dire ça quand on voit que de nombreux joueurs manquent en défense ».

Un titulaire en force au Qatar

Un départ étonnant d’autant que le joueur âgé de 24 ans, lui, voulait clairement poursuivre l’aventure dans la cité phocéenne comme il l’avait confié à L’Équipe en novembre dernier : « Bien sûr que je serais resté si j’avais eu le choix, l’OM est un grand club avec un beau projet. Mais El Jaish m’a proposé ce beau contrat ». Un club qui a de l’ambition comme nous l’explique Khaireddine Rouba, journaliste pour Al-Kass TV au Qatar. « Cette saison, El Jaish joue en coupe et veut jouer les premiers rôles dans le championnat (El Jaish est 4e au classement, Ndlr). Lucas Mendes est un élément très important dans ce projet. On attend beaucoup de lui. C’est un très bon joueur qui doit apporter un plus à El Jaish. Il a les moyens pour réussir ici ». Un élément talentueux dont la venue a surpris au Qatar. Ce fut le cas d’Issiar Dia, attaquant d’Al Kharitiyath. « Je suis étonné parce qu’il était dans un grand club. Il y a des choix qu’il faut respecter ». Ce dernier reconnaît les qualités de son adversaire sur le terrain. « Je l’ai affronté début décembre. Je trouve que c’est un bon défenseur. Il est intelligent, bon tactiquement et se replace bien. Pour moi, c’est un très bon joueur. C’est un défenseur qui a tout pour réussir. Il a les qualités pour revenir en Europe et s’imposer. Ça, c’est sûr et certain ».

Mais qu’en est-il cette saison au Qatar ? Lucas Mendes a marqué un but en 22 matches toutes compétitions confondues sous le maillot d’El Jaish. Il a quasiment joué toutes les rencontres en intégralité. Le polyvalent défenseur apporte sa puissance, sa sérénité et son sérieux à son équipe, qui possède d’ailleurs la deuxième meilleure défense du pays. Une stat à laquelle le Brésilien n’est pas étranger comme nous l’explique Khaireddine Rouba : « En ce moment, Lucas Mendes est l’un des meilleurs défenseurs au Qatar, si ce n’est le meilleur. Il évolue dans l’axe. Ces derniers temps, des joueurs évoluant au Qatar sont repartis en Europe. Je pense qu’El-Jaish va faire des efforts pour le garder. Sabri Lamouchi compte beaucoup sur lui et le fait jouer pratiquement tous les matches sauf en cas de blessure ou suspension ». Un élément moteur, dont la venue permet au championnat local de gagner en qualité. C’est l’avis de Rafik Halliche, défenseur au Qatar SC : « C’est un bon joueur. On a joué dernièrement contre son club. Ça se voit qu’il a de l’expérience et qu’il a joué en Europe. Il est plein de qualités. La venue de bons joueurs comme Lucas Mendes permet au championnat d’évoluer ». L’ancien Marseillais fait d’ailleurs l’unanimité au Qatar comme nous l’explique Issiar Dia. « Tout le monde reconnaît que c’est un très bon défenseur ici. J’ai eu l’occasion de parler avec lui. Je ne sais pas s’il est heureux ou satisfait d’être ici. On a parlé de Marseille, de la vie au Qatar, des structures et de son nouveau club. Ce n’est pas les mêmes exigences qu’en France. Il a été surpris par tout ça ». Malgré la surprise, tout se passe pour le mieux pour Lucas Mendes, qui a séduit en quelques mois El Jaish et le Qatar.