Décevante et battue par le Venezuela (0-1) lors du premier match de poule, la Colombie était condamnée à la victoire face au Brésil pour croire à une qualification pour la suite de la Copa América. Cette victoire, elle est allée la chercher avec les tripes. Déterminés et articulés autour d’un James Rodriguez retrouvé, les Caféteros ont réussi à mettre un terme à la série de 11 victoires consécutives du Brésil en s’imposant 1 à 0 sur un but de Jeison Murillo suite à un cafouillage dans la surface après un coup-franc.

Une victoire méritée tant les hommes de José Pekerman ont mis la pression sur leurs adversaires, qui n’ont toutefois pas été très heureux face au but. Le Brésil aurait pu récolter un point sans la maladresse de Firmino par exemple. Si la défaite ne remet pas en cause une possible qualification, le Brésil a quand même perdu gros cette nuit. Une échauffourée a éclaté en fin de match, provoquée par une altercation entre Murillo (décidément partout) et Neymar. Le défenseur colombien a provoqué le joueur barcelonais, qui a répliqué par un léger coup de tête.

S’en est suivi un attroupement au cours duquel Carlos Bacca, l’attaquant colombien qui évolue au FC Séville, est venu vigoureusement pousser Neymar dans le dos. Résultat, l’arbitre a sorti le carton rouge à Bacca, mais aussi à Neymar qui était en train de rentrer aux vestiaires. Ce rouge direct implique une suspension automatique de deux matches. Neymar et Bacca ne pourront donc pas jouer avant d’éventuelles demi-finales, voire plus si la sanction est alourdie. Une mauvaise nouvelle pour les deux sélections.