Ce jeudi, la Coupe du Monde des moins de 20 ans va ouvrir ses portes, qui se refermeront le 16 juin prochain. Les Argentins, les Français et les Portugais font figure de favoris pour remporter le trophée, déjà soulevé par les Bleus de la génération Paul Pogba (en 2013). Les Tricolores feront leur entrée en lice ce samedi contre l’Arabie Saoudite (à 18h00), il est donc de temps de faire un petit focus sur ces jeunes Français qui devraient faire parler d’eux.

- Alban Lafont (gardien, Fiorentina) : déjà bien connu, le portier s’était fait remarquer en devenant très jeune le numéro un à Toulouse. L’été passé, le natif de Ouagadougou faisait le grand saut, passait les Alpes, pour s’engager avec la Fiorentina. Il aura joué, pour cette édition 2018-2019 de la Serie A 33 rencontres, toutes en tant que titulaire, évidemment. 15e du championnat italien, la Viola aura quand même encaissé 45 buts cette saison.

- Boubacar Kamara (défenseur, Olympique de Marseille) : cette année, le jeune homme formé à l’OM, a été une pièce centrale du dispositif défensif mis en place par Rudi Garcia. Souvent aligné avec un autre élément peu expérimenté (Caleta-Car), le défenseur a souvent fait parler sa rigueur dans les duels et sa capacité à relancer proprement son équipe. Un peu moins bien, à l’image de l’OM, en fin de saison, il aura à coeur à se rattraper pour cette Coupe du Monde.

- Evan Ndicka (défenseur, Eintracht Francfort) : le joueur de Francfort est probablement le joueur le moins connu de cette liste. Pourtant il aura beaucoup joué dans l’équipe surprise - en Allemagne et en Europe - de Francfort. Débarqué l’été passé en provenance de l’AJ Auxerre, Ndicka se sera imposé directement dans l’équipe d’Adolf Hütter jouant ainsi 27 rencontres en Bundesliga pour 24 titularisations et un petit but. Il peut être la très bonne surprise des Bleus.

- Dan-Axel Zagadou (défenseur, Borussia Dortmund) : formé au Paris Saint-Germain Dan-Axel Zagadou a préféré rejoindre les bords de la Ruhr et le Borussia Dortmund plutôt que de tenter sa chance avec son club formateur. Bien lui a pris puisqu’il a joué 28 rencontres de Bundesliga en deux ans chez les pensionnaires du Signal Iduna Park. Il fait figure de taulier chez les Bleuets.

- Mickaël Cuisance (milieu de terrain, Borussia Mönchengladbach, ALL) : grande promesse en Lorraine, Mickaël Cuisance a décidé de rejoindre l’Allemagne en 2016. Après une année pleine de promesses, le gaucher a connu quelques coups de moins bien cette saison avec onze rencontres seulement en Bundesliga. Pourtant, lors de sa première année, il avait été élu à de nombreuses reprises joueur du mois à Mönchengladbach. La France pourra donc compte sur un Cuisance en pleine possession de ses moyens.

- Moussa Diaby (attaquant, PSG) : auteur d’un triplé lors de sa dernière sélection avec les jeunes bleus contre la Corée du Sud (3-1), Moussa Diaby a vraiment explosé cette saison au Paris Saint-Germain avec les absences conjuguées des attaquants du club de la capitale. 25 matches et 10 titularisations en Ligue 1 cette saison pour deux buts, il a des atouts a faire valoir aux yeux du Monde pendant cette compétition.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10