CR7 et Messi toujours sur le toit de l’Europe

En Espagne, c’est l’heure de faire les comptes. À la fin de l’année 2018, il ne peut y avoir qu’un seul meilleur buteur, un seul Pichichi ! Cette fois encore c’est Lionel Messi qui devance tout le monde avec 51 réalisations sur l’année civile. En 9 ans, c’est la 8e fois que Messi dépasse les 50 buts remarque Mundo Deportivo. Et une fois encore, La Pulga est suivie de très près par Cristiano Ronaldo comme on peut le voir en une de Sport. Le Portugais s’est arrêté à 49 buts mais pour le quotidien catalan, Messi est bien le champion de l’année. C’est la 3e fois consécutive qu’il est devant CR7 au classement des buteurs rapporte Sport. Mais pour l’Italie et Tuttosport, c’est bien « Ronaldo l’homme de l’année ». Avec son doublé d’hier contre la Sampdoria, Ronaldo est en déjà à 14 buts en championnat, et il termine une année « monstrueuse », écrit le journal.

La presse anglaise voit rouge !

En Angleterre, les tabloïds ne parlent que d’une chose. L’écrasante victoire de Liverpool hier face aux Gunners d’Arsenal. Une balade qui s’est terminée sur le score de 5-1 et qui a permis aux Reds de creuser l’écart en tête de la Premier League. Car Tottenham a chuté hier, 3 buts à 1 contre Wolverhampton, et au classement Liverpool a maintenant 9 points d’avance contre les hommes de Mauricio Pochettino, et 10 sur Manchester City. Pour le Times la victoire des Reds est due à un « assassin souriant », car Roberto Firmino a signé un triplé hier soir. C’était même un « Firmino en or » pour le Daily Mirror. Un match qui aussi marqué les esprits en France, pour le journal L’Équipe par exemple, ils étaient tout simplement « Ir-reds-istibles ».

C’est une Juve record qui règne sur la Serie A

Les Bianconeri n’en finissent plus d’impressionner la presse en Italie. C’est « une année de records pour la Juve » écrit la Gazzetta dello sport. Il faut dire que La Vieille Dame est championne d’Automne avec 53 points. Un total tout simplement historique, d’autant que la Juventus reste invaincue sur cette première partie de saison. Et sur l’ensemble de l’année 2018, la Juve a enregistré 101 points. Cela fait aussi la une du Corriere dello sport, qui titre « Champion de l’enfer ». Le quotidien transalpin n’oublie pas les évènements récents qui ont égratigné l’image de la Serie A, il parle d’« un final du championnat marqué par la violence, le racisme et une VAR qui fait polémique ».