17 ans de carrière en professionnel, voilà un chiffre qui promet d’en faire pâlir plus d’un. Et pourtant, tel est le parcours qu’a connu José Pierre-Fanfan. Tout commence à Dunkerque, en 1993. Dans sa région natale, le natif de Saint-Pol-sur-Mer s’éclate. Doté d’un gabarit imposant (1,89m pour 86kg), le défenseur étonne et attise les convoitises. Après quatre années de bons et loyaux services, Pierre-Fanfan quitte Dunkerque pour rejoindre le prestigieux voisin lensois.

C’est alors le début de la belle aventure. Il découvre la Ligue 1 et obtient au fil du temps ses galons de titulaire. Mieux encore, il est présenté comme le futur Lilian Thuram. Un compliment qui vaut de l’or. Chez les Sang et Or, il obtient également le titre de champion de France en 1998. Finalement, 4 ans après avoir rejoint le stade Bollaert, il s’envole pour le Sud, direction Monaco. Sur le Rocher, la belle histoire fait une sacrée sortie de route. Il ne parvient pas à s’imposer malgré son statut.

Même s’il joue peu, Pierre-Fanfan conserve une belle cote et rebondit au Paris Saint-Germain. L’ancien Lensois revit alors et devient l’un des piliers de la défense parisienne. En deux ans, il joue plus de 60 matches, un vrai retour en grâce. À l’été 2005, il s’engage en faveur des Glasgow Rangers. En Écosse, le Martiniquais ne joue que très peu et ne passe qu’une seule saison. Après quelques mois de disette sans club, il signe un dernier contrat juteux avec le club d’Al-Sailiya au Qatar.

Après avoir pris sa retraite cet été, l’ancien Lensois a vite rebondi. Il est aujourd’hui consultant pour Canal+ en tant qu’homme de terrain. En parallèle, il prépare par correspondance le Diplôme Universitaire de Gestion des Organisations Sportives avec pour objectif de travailler dans une cellule de recrutement d’un club de l’élite.