Dans cinq jours, l’Euro Espoirs, qui se déroulera en Italie et à Saint-Marin, ouvrira ses portes. Par conséquent, les équipes nationales peaufinent leurs préparations. C’était le cas des jeunes Bleus de Sylvain Ripoll, l’ancien entraîneur de Lorient. Les Bleuets ont fait leur préparation en Autriche et affrontaient donc l’équipe nationale du pays hôte de leur préparation comme ultime test avant la compétition dans laquelle les Français n’étaient plus qualifiés depuis 2006.

Les Autrichiens, eux aussi, participeront à la compétition continentale et cela faisait figure de bon test pour Jeff Reine-Adélaïde et ses coéquipiers qui ont perdu sur blessure Abdou Diallo et Martin Terrier. C’était donc un euphémisme que de dire que ce rendez-vous était attendu. Et on n’a pas vraiment été déçu. En première période, les Bleuets ont eu bien du mal à rentrer dans la rencontre et ont encaissé un but assez étonnant. Paul Bernardoni contrôlait mal le ballon et celui-ci était piqué par Hannes Wolf, le joueur de Salzbourg. Ce dernier, transféré cet été à Leipzig, se jouait de la défense et marquait un joli but (1-0, 21e).

Les inattentions des Bleuets coûtent cher

Dans la foulée ou presque, les joueurs de Sylvain Ripoll remettaient le pied sur le ballon et auraient pu bénéficier d’un penalty si l’arbitre avait signalé la main de Danso (26e). Juste avant la pause, Ikoné trouvait lui le poteau (42e). Au retour des vestiaires ont retrouvait les jeunes Français qui allaient de l’avant. Il n’est donc pas étonnant de les voir recoller au score. Sur une sublime ouverture d’Houssem Aouar, Jeff -Reine Adélaïde contrôlait le ballon alors qu’il était lancé, résistait au retour du défenseur et allait égaliser (1-1, 57e). Mais la joie fut de courte durée puisque suite à une mauvaise relance de Konaté, surpris par Hannes Wolf, Kalajdzic récupérait le ballon et le transmettait au premier buteur du match juste avant la sortie de Bernardoni. Il n’avait plus qu’à la pousser au fond des filets (2-1, 58e).

Ripoll faisait donc ses changements et faisait notamment rentrer Ntcham, Guendouzi et Mateta en lieu et place de Reine-Adélaïde, Aouar et Dembélé. Le milieu du Celtic Glasgow trouvait à son tour le poteau suite à un coup franc de Bamba (72e). Marcus Thuram faisait ensuite ses premiers pas avec les Espoirs en remplaçant Jonathan Ikoné (72e). Mais il semblait écrit que les Bleuets n’allaient pas l’emporter. Lancé dans le dos de Caci, Balic s’en allait au but sans que le défenseur strasbourgeois ne puisse revenir. Balic allait alors battre Bernardoni d’une balle involontaire piquée (3-1, 85e). En fin de rencontre, Romain Del Castillo centrait devant le but pour Philippe Mateta. Face au cadre ouvert, l’attaquant de Mayence frappait à droite des buts autrichiens (90e). Une ultime occasion qui n’a rien donné pour les Bleuets. On aurait préféré autre chose pour les Français avant l’Euro.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10