La revanche. Onze jours après la finale perdue de l’équipe de France de Didier Deschamps face au Portugal (0-1 a.p), les Bleuets de Ludovic Batelli avaient l’occasion de venger leurs aînés ce jeudi après-midi en demi-finale de l’Euro U19 à Mannheim en Allemagne. Sur le pré, on retrouvait le duo de feu de l’attaque tricolore : le Monégasque Kylian Mbappe et le Parisien Jean-Kévin Augustin. Mais les Bleuets débutaient la rencontre de la pire des manières. Sur un coup franc excentré côté droit, Gonçalo Rodriguez adressait un centre millimétré pour Pedro Pacheco qui catapultait le cuir au fond des filets d’une tête rageuse (3e, 1-0).

Piqués dans leur orgueil, les Français allaient immédiatement réagir. Côté gauche, Kylian Mbappe, très en forme dans cette partie, fixait puis éliminait son vis-à-vis avant de délivrer un caviar pour Ludovic Blas qui n’avait plus qu’à pousser le ballon dans le but vide (10e, 1-1). Les Français revenaient au score et multipliaient les offensives, par l’intermédiaire de Blas, après un superbe enchaînement, Jean-Kévin Augustin, sur coup franc (17e), puis Diop qui voyait son but de la tête sur corner être refusé pour une faute. Les Tricolores avaient la possession du cuir, tandis que les Portugais se montraient dangereux en contre-attaques. Et justement, à la suite de l’une d’entre elles, Diogo Dalot débordait côté droit et adressait un superbe centre pour Pedro Delgado qui manquait sa reprise à bout portant (41e). Grosse alerte sur le but de Bernardoni. Les Bleuets frôlaient le pire, et après une dernière chevauchée d’Augustin dans la surface (45e), l’arbitre de la rencontre envoyait les deux équipes aux vestiaires.

Les Portugais retournaient sur le pré avec de biens meilleures intentions et João Carvalho obligeait le portier français à se déployer pour détourner sa frappe lointaine (46e). Après ce manque de concentration qui aurait pu leur coûter cher, les Tricolores repartaient de l’avant et Augustin était même tout proche de faire la différence (60e). Et à force de défendre, les hommes d’Emilio Peixe allaient logiquement craquer face à la pression française. Sur un bon déboulé côté droit, Michelin délivrait un centre parfait pour Kylian Mbappe qui trompait Pedro Silva d’une frappe à bout portant (1-2, 67e). La pépite monégasque était en feu et s’offrait un doublé dans la foulée en reprenant le cuir de la tête sur une très longue touche du même Michelin (1-3,75e). L’attaquant français inscrivait son 5e but dans cet Euro et rejoignait donc son coéquipier Jean-Kévin Augustin en tête du classement des buteurs. Le score en restait là, la prometteuse génération 97 venge ses aînés en écrasant le Portugal et rejoint l’Italie en finale de cet Euro U19.