Comme Jérémie Boga, Emram Soglo est très tôt parti tenter sa chance à Chelsea. À tout juste 11 ans, ce jeune milieu offensif émerveille l’Angleterre. Ses statistiques avec les moins de 13 ans du club londonien parlent d’elles-mêmes : en seulement 4 matches, il compte déjà 11 réalisations et 9 passes décisives ! Un début de saison canon dans la lignée des excellents tournois de jeunes disputés récemment au cours desquels il a brillé, obtenant plusieurs fois le titre de meilleur joueur. On comprend mieux pourquoi le jeune garçon passé par Joinville et les Saint-Maur Lusitanos est régulièrement surclassé avec les moins de 14 et 15 ans, fait rare à cet âge.

Brice Tchaga, un de ses éducateurs à Joinville, nous a présenté le phénomène. « Emran est un garçon très intelligent, sur comme en dehors du terrain. Tout le monde sait que c’est un surdoué. Il sait se contenir en toute situation. Il lit le jeu avant les autres. Tactiquement, physiquement et mentalement, il était déjà au-dessus. Il était surclassé mais il faisait déjà la différence. Il ajoutait sa patte même lors de matches disputés ou hachés. C’était un monstre. Il jouait librement, sans pression. Il avait tout autour de lui pour s’épanouir. Il a laissé un excellent souvenir partout où il est passé en jeunes », nous a confié celui qui officie désormais aux Lusitanos.

Les Blues sont bien conscients de disposer d’une pépite en devenir. D’autant que tous les autres clubs anglais et plusieurs cadors européens ont déjà couché le nom du phénomène sur leurs tablettes. Seulement, les pensionnaires de Stamford Bridge paniquent. Selon nos informations, face aux incroyables dispositions de leur espoir et à l’agitation qui règne autour de lui, ils le cachent souvent lors des matches à enjeux ou l’alignent à un poste qui n’est pas le sien. Compliqué dans ces conditions pour le talent en herbe, qui maîtrise déjà parfaitement l’anglais et affiche de bons résultats scolaires, de progresser et de franchir des étapes.

La famille ne veut plus entendre parler de Chelsea

Pire, toujours d’après nos informations, Chelsea a même été jusqu’à envoyer un mail d’avertissement à plusieurs clubs anglais pour les menacer en cas d’approches. Une attitude que ne supporte plus du tout la mère du joueur. « Je ne supporte plus qu’on cache mon fils », nous a-t-elle fait savoir. Installée à Londres avec ses deux autres enfants, elle n’a jamais fait de l’argent une priorité. Tout ce qu’elle demande, c’est que son fils puisse jouer normalement et exercer sa passion comme tous les autres garçons de son âge. Or, le comportement des Londoniens ne permet pas à son fils de s’épanouir, et ce, malgré une vie équilibrée et épanouie outre-Manche.

Alors, face à cette délicate situation, la décision de la famille est claire : un départ de Chelsea est devenu inévitable. Elle a même déjà fait part de ce souhait au club. Les courtisans ne manqueront sans doute pas de se manifester un peu partout en Europe. Selon nos informations, Manchester City est notamment très intéressé par le profil de l’élégant gaucher. D’autres clubs anglais sont venus aux nouvelles dernièrement. L’Espagne pourrait également être une destination possible. Emram Soglo risque de faire parler de lui dans les prochaines semaines de l’autre côté du Channel.