Difficile aujourd’hui de passer à côté du phénomène Seydou Doumbia, le redoutable buteur ivoirien du CSKA Moscou. Mais Seydou n’est pas le seul Doumbia à avoir épousé la carrière de footballeur professionnel en Europe. En effet, depuis cet été, Ousmane vit un joli conte de fées du côté du Servette Genève. Venu faire un essai d’une quinzaine de jours durant l’été, ce très polyvalent milieu de terrain formé à l’Athletic Adjamé (tout comme son frère Seydou ou les frères Doubai) s’est immédiatement mis le staff du club suisse dans la poche tant et si bien que le Servette lui a immédiatement proposé un prêt avec option.

Le club genevois n’a pas eu à regretter cet habile coup de poker. En quelques mois, il s’est imposé comme l’une des grandes révélations de la deuxième division suisse. Milieu relayeur, Doumbia (21 ans) est un joueur très complet qui attire les ballons tel un aimant et qui est capable de ressortir proprement les ballons. Autant de qualités qui ne laissent pas de marbre les plus grands clubs suisses. Mieux, selon nos informations, plusieurs clubs français de premier rang, dont le Stade Rennais auraient coché son nom.

Interrogé par nos soins, le principal intéressé s’est bien évidemment dit flatté par un tel intérêt et reconnaît que la Ligue 1 est un championnat au sein duquel il rêve d’évoluer. « Je suis très heureux d’avoir signé en Suisse. Le Servette m’a donné ma chance et j’essaie de la saisir du mieux que je peux. Bien évidemment, je ne compte pas m’arrêter là. Depuis tout petit je rêve d’évoluer en Ligue 1, c’est un championnat que j’apprécie tout particulièrement. J’espère que mes performances me permettront de me faire remarquer et si c’est déjà le cas tant mieux. Quoi qu’il arrive, je laisse mon agent, Jean Bernard Beytrison s’occuper de tout ça. » Si Ousmane suit la même trajectoire que son frère, nul doute que l’on a pas fini d’entendre parler de lui.