Maradona, star de la télé émiratie !

Dès janvier, Dubai Media Inc annonçait un programme alléchant pour tous les amateurs de football. Sur le modèle des télé-crochets à succès, le groupe émirati lançait alors « The Victorious », programme visant à découvrir les futurs talents du football arabe. Ce mois-ci, le programme a été lancé avec dans le rôle d’un juré cinq étoiles : Diego Armando Maradona, rien que ça ! Sous les yeux du « Pibe de Oro », 22 jeunes talents se défient lors de plusieurs défis aussi insolites que difficiles, comme le tennis ballon, un match sur terrain savoneux ou encore avec des cages à peine plus grandes que le ballon… Avec de futurs grands du foot mondial dans le lot ?

Il envoie des textos coquins… à ses coéquipiers !

Durant son passage à Arsenal, Emmanuel Frimpong a surtout fait parler de lui sur les réseaux sociaux, où il n’a jamais manqué une occasion de critiquer les adversaires des Gunners et notamment Samir Nasri. Parti à Barnsley pour enfin lancer sa carrière sportive, Frimpong fait de nouveau les choux gras de la presse… pour une nouvelle frasque ! Le Sunday Sun révèle aujourd’hui que le Ghanéen s’est fait piéger par ses coéquipiers : ces derniers lui ont envoyé des textos se faisant passer pour « Lucy », une fan de l’ancien Gunner. Résultat, ce dernier a fini par envoyer à son admiratrice secrète des photos de lui dans le plus simple appareil… Chapeau l’artiste.

Le Gorafi se paye Jérémy Ménèz

Site d’informations satirique au succès grandissant, le Gorafi réussit régulièrement à se faire citer comme sources par des publications ne saisissant pas le côté humoristique du titre. Mais si leur terrain de jeu du Gorafi reste la politique, le sport ne lui échappe pas non plus. Cette semaine, on retrouve ainsi le compte-rendu d’une (fausse) interview de Jérémy Ménèz dans L’Équipe. Un entretien dans lequel l’attaquant se plaindrait d’être toujours le dernier choisi à l’entraînement lorsque Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva forment les équipes. Une situation expliquée par l’un des membres du staff parisien : « C’est aussi de sa faute. Il est perso, et il refuse toujours d’aller aux caisses quand c’est son tour. » Qu’à cela ne tienne, l’ancien Sochalien ne désespère pas et l’assure : « Vous verrez, un jour, je serai un grand joueur, et vous aurez bien les boules. » D’accord, Jérémy.

- Insolites : les perles de la semaine du 13 avril 2014