Feghouli, Belfodil, Ghoulam, Brahimi ou encore Taïder. Ces derniers mois, la Fédération algérienne de football a frappé fort en obtenant l’accord de tous les joueurs précédemment cités pour porter le maillot de la sélection nationale, au détriment de l’équipe de France. Surtout, la FAF applique à la lettre sa nouvelle politique en sollicitant très vite les joueurs franco-algériens passés par les centres de formations de clubs hexagonaux.

Comme le rapporte Le Buteur, les responsables algériens ont ciblé leur nouvelle priorité pour renforcer les Fennecs. Il s’agit de l’attaquant de l’Olympique Lyonnais, Yassine Benzia. Auteur de son premier but en Ligue 1 vendredi soir face à Sochaux, le jeune homme âgé de 18 ans profite pleinement du départ de Lisandro et de la mise à l’écart de Gomis pour engranger des minutes de jeu en championnat. Le quotidien algérien explique que des discussions ont lieu entre l’entourage du joueur et la fédération algérienne, qui espère convaincre Benzia de choisir l’Algérie plutôt que la France.

Le maillot français, Benzia l’a enfilé jusqu’à présent avec les sélections jeunes. Il s’est d’ailleurs montré excellent lors du tout récent championnat d’Europe U19, avec 4 buts au compteur. Reportera-t-il la tunique bleue chez les A ou va-t-il se laisser séduire par la proposition algérienne, qui est en course pour la qualification pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil ? En cas de participation, l’Algérie pourrait offrir à Benzia un évènement auquel tous les joueurs souhaitent participer. Pas sûr que la France puisse lui promettre une telle chose si vite. Ce sera à Benzia de trancher.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10