Les footballeurs la redoutent tous. Elle ? C’est la blessure. Malheureusement, certains joueurs sont particulièrement maudits et enchaînent les passages par l’infirmerie ces dernières saisons. Foot Mercato vous propose de découvrir le onze des éternels blessés. Un onze où prendrait place Cédric Carrasso. Le portier français a accumulé les pépins physiques depuis le début de sa carrière. C’était le cas à l’OM. Et c’est encore le cas à Bordeaux. La saison dernière déjà il avait manqué la deuxième partie de saison suite à une rupture des ligaments croisés du genou gauche. Le gardien est maudit décidément puisque cette saison il s’est notamment claqué en allant chercher le ballon derrière son but lors du match face à Nancy le 22 octobre dernier. Nicolas Pallois l’avait d’ailleurs remplacé. Mais la poisse poursuit Carrasso qui s’est blessé au genou à l’entraînement le 18 novembre. Hier, le club au scapulaire a précisé qu’il souffrait d’une entorse du genou gauche avec atteinte méniscale et contusion osseuse. Cédric Carrasso ne sera pas opéré pour le moment et un point sera fait durant la trêve hivernale.

Dans une défense à trois, on retrouverait le trio Vermaelen-Kompany-Badstuber. Le premier a eu de nombreuses blessures que ce soit à Arsenal ou au Barça, où il était d’ailleurs arrivé blessé aux ischio-jambiers en 2014. Après notamment une opération, Vermaelen avait confié qu’il avait vécu le pire moment de sa carrière. De nouveau blessé au mollet avec les Catalans, le Belge a été prêté cet été à la Roma. Mais le défenseur a souffert d’une pubalgie. Absent depuis le 28 août, il a fait son retour avec la Louve ce week-end (1 minute de jeu). À ses côtés, on retrouve son compatriote Vincent Kompany. Le joueur de City est de nouveau à l’infirmerie puisqu’il a été touché contre Crystal Palace. Il souffre des ligaments d’un genou et sera absent entre 4 et 6 semaines comme l’a confié Pep Guardiola en conférence de presse. Il s’agit de la 37e blessure du Belge à City comme l’a indiqué Skysports. Celui qui a raté l’Euro 2016, car blessé, a été absent 260 jours cette année. Au total depuis son arrivée à Manchester, il a été absent 878 jours ! Enfin, Holger Badstuber les accompagnerait. Depuis 2012, il enchaîne les blessures. Rupture des ligaments croisés en décembre 2012 puis rechute, déchirure d’un tendon de la cuisse gauche, déchirure musculaire à la cuisse gauche et au quadriceps ou blessure à la cheville : le Bavarois a vécu un calvaire.

Plusieurs joueurs abonnés à l’infirmerie en L1

Au milieu, on retrouverait quatre joueurs de Ligue 1. Abou Diaby évoluerait devant la défense. Revenu en France la saison dernière après des années de galère à Arsenal, le milieu voulait se relancer et laisser ses problèmes de santé derrière lui. Malheureusement, son corps l’a encore trahi. Souffrant de la cheville, l’ancien Gunner a été opéré et il sera absent 4 mois comme l’a annoncé Marseille le 24 octobre. Une nouvelle tuile pour un élément qui n’a joué a joué que 129 minutes cette saison. Un talent gâché par les blessures à répétition. On pourrait en dire autant de Marvin Martin. « Je veux reprendre du plaisir car là je n’en ai plus », nous avait confié le joueur poussé vers la sortie par Antonetti cet été. Direction Dijon sous la forme d’un prêt. Pour sa première apparition avec Dijon après 9 mois d’absence, il est sorti blessé le 19 novembre. Il n’avait joué que 29 minutes. Martin souffre d’une contracture aux ischio-jambiers et devra encore passer par la case infirmerie. Un lieu que connaît trop bien Yoann Gourcuff. L’international tricolore s’est forgé une solide réputation de joueur fragile notamment lors de son passage à Lyon. Parti se ressourcer à Rennes, celui qui vient d’enchaîner trois titularisations de suite s’est blessé au genou comme l’a indiqué son club.

Positionné en dix, Javier Pastore, lui aussi, est régulièrement blessé ces dernières années. L’an passé, l’Argentin avait accumulé les bobos : conjonctivite, cuisse et mollets. Cette année, c’est la même rengaine. Il a notamment été blessé au mollet. De retour face à Nantes, il a été touché au genou et n’a passé qu’une dizaine de minutes sur le terrain. Au total, El Flaco n’a joué que 7 matches avec Paris (386 minutes) en 2016/17. En attaque, Marco Reus prendrait place côté gauche. L’Allemand, dont le talent est incontestable, est malheureusement trop souvent blessé. Touché aux adducteurs, il a manqué l’Euro 2016. Le milieu du BvB avait déjà raté la Coupe du Monde 2014 au Brésil. Après une rechute suite à une blessure au talon, il a fait un retour triomphal le 22 novembre en claquant un triplé en Ligue des Champions face au Legia Varsovie. Arjen Robben occuperait le côté droit. Déjà blessé l’an dernier, il a été absent six semaines cette saison suite à un bobo à l’aine en début de saison. Il s’est ensuite blessé à la cuisse récemment et a été forfait face à Dortmund. En pointe, on retrouverait Daniel Sturridge. L’Anglais, lui aussi, enchaîne les pépins physiques ces dernières années dont un au pied l’an dernier. Jürgen Klopp avait d’ailleurs conseiller à son attaquant d’un peu plus se responsabiliser.