La photo qui prouve

En Angleterre, c’est « l’éraflure du jour » à la Une du Sun ce mercredi. C’est une photo de Joe Gomez à l’entraînement de la sélection anglaise, montrant une marque au visage. Cette marque est le résultat de l’altercation avec son compatriote Raheem Sterling qui fait grand bruit depuis deux jours outre-Manche. Les deux joueurs des Three Lions sont désormais dans « l’œil du cyclone », comme le rapporte le Daily Telegraph, même si un seul des deux compères seulement a été suspendu par le sélectionneur. « Je devais bannir Sterling », se défend Gareth Southgate. Cette décision n’a semble-t-il pas été apprécié par tout le monde, et notamment au sein même du vestiaire anglais, c’est ce que souligne le Times.

L’Espagne veut revoir Benzema en bleu

En Espagne, et plus particulièrement à Madrid, les journaux ont décidé de militer pour Karim Benzema aujourd’hui. « La grande forme de l’attaquant rouvre le débat concernant la sélection française », écrit le journal Marca sur sa Une. Dans le même temps, le média interpelle Didier Deschamps avec ce titre : « qu’est-ce qu’ils attendent ? ». Cela fait quatre ans, depuis 2015, que Benzema n’a pas été appelé chez les Bleus. Même chose pour le quotidien As, qui a également eu la même idée. En s’appuyant sur un sondage du journal L’Équipe et France Football, le média clame haut et fort : « la France réclame Benzema » sur sa première page.

L’AC Milan doit penser à Zlatan

En Italie, on a aussi envie de militer. La Gazzetta dello Sport s’adresse aux décideurs du Milan AC avec sa Une du jour. « On a un homme pour toi », et il s’agit de Zlatan Ibrahimovic. Le Suédois est en effet prêt à revenir en Italie, comme on nous le répète depuis plusieurs semaines. L’ancien Parisien se libère d’ailleurs fin décembre de son contrat avec les Los Angeles Galaxy (USA). Une pige de six mois est donc possible à l’AC Milan pour y faire un dernier grand retour, à l’âge de 38 ans.