La Chine veut devenir un nouvel acteur majeur du football mondial, et s’en donne les moyens. Cet hiver, les clubs de l’Empire du Milieu ont ainsi cassé leur tirelire pour dynamiter le marché, et dépensé au total plus de 250 M€ dans des opérations plus folles les unes que les autres. Gervinho à Hebei Fortune pour 18 M€, Ramires et Alex Teixeira à Jiangsu Suning pour 28 M€ et 50 M€, ou bien encore Jackson Martinez au Guangzhou Evergrande pour 42 M€... Les clubs chinois ont fait exploser les tarifs. Mais ce qui s’apparentait à un tour de force ne constitue en réalité que les prémices à des assauts répétés et réguliers.

Pour preuve, si l’on en croit les informations parues dans la presse européenne ce jour, la Chinese Super League a bien l’intention de renouveler une opération d’envergure. C’est en tout cas ce qu’avance Mundo Deportivo. Dans ses colonnes, le quotidien catalan dévoile ainsi que Dani Alves reste dans les petits papiers, alors qu’un club avait déjà formulé cet hiver au défenseur brésilien une offre salariale à hauteur de 12 M€ par an sur trois saisons, que l’intéressé avait néanmoins décliné. De son côté, peinant à se faire une place dans le onze de départ, Arda Turan a également été sollicité, et le Beijing Guoan d’envisager même un transfert de 100 M€ (!) pour arracher l’international turc aux Blaugranas.

Ne faisant, vous l’avez compris, pas les choses à moitié, la Chine a donc voulu frapper fort pour l’ancien Colchonero, mais a aussi essayé de tenter Javier Mascherano, autre membre du collectif catalan. Pour ce faire, une formation dont le nom n’a cependant pas filtré a proposé au défenseur central argentin un chèque de 50 M€, avec également à la clé la possibilité d’en faire une icône médiatique et publicitaire, lui permettant d’augmenter encore ses revenus, assure Mundo Deportivo. Une offre alléchante à laquelle l’international albiceleste a néanmoins refusé de souscrire. Willian en fera-t-il de même ? Le meneur de jeu brésilien de Chelsea vient en effet lui aussi de recevoir une proposition de l’Empire du Milieu, Guangzhou Evergrande lui proposant un salaire monumental de 310 000 € par semaine, soit le double de ce que lui offre Chelsea pour prolonger d’après le Daily Mirror. C’est une opération globale de l’ordre de 65 M€ que veut réaliser le club chinois pour récupérer l’ancien du Shakhtar. De quoi faire réfléchir...