10 joueurs sur 11 étaient de l’ère Ancelotti

En Espagne, ce week-end les Merengues n’ont pu faire mieux qu’un match nul (1-1) face à Valladolid. Hier déjà, la presse espagnole n’y allait pas de main morte pour critiquer la performance des hommes de Zinédine Zidane, mais ce lundi l’heure est au bilan, et à la réflexion. Selon As, « ils stagnent ». Le quotidien espagnol livre d’ailleurs une statistique intéressante sur le Real de samedi dernier, 10 des 11 titulaires sont des joueurs de l’ère Ancelotti. Et ces anciens sont en manque de réussite, puisqu’ils n’ont marqué qu’un but sur 22 tirs... Le Real Madrid verrait donc l’arrivée de Neymar comme un coup de fouet nécessaire, explique As.

Un « festival Griezmann »

Mais l’homme qui fait la Une ce lundi en Espagne, c’est Antoine Griezmann. Le joueur français a brillé hier soir, au Camp Nou. Sans Messi, ni Suarez, il avait les rênes de l’attaque barcelonaise. Et il a répondu présent, avec deux buts et une passe décisive permettant aux Blaugranas de faire basculer la rencontre de leur côté. Le Barça l’a remportée 5 buts à 2 face au Betis, et Grizou fait la couverture des médias catalans. Mundo Deportivo parle de « festival Griezmann ». L’Esportiu fait même une ovation à Griezmann. Le journal Sport aussi fait sa Une avec Griezmann mais titre plutôt sur l’ensemble de l’équipe. « Ils décollent », écrit le quotidien ibérique. Il faut dire que les Blaugranas avaient bien besoin de cette victoire, après la défaite (1-0) contre Bilbao de la semaine dernière...

Présent sur son banc, malgré la leucémie

En Italie, la presse salue le courage d’« un homme » comme l’appelle le Corriere dello sport. Il s’agit de Siniša Mihajlović, en plein combat contre une leucémie, le coach de Bologne était bien présent sur le banc pour entraîner son équipe. Mihajlović a fait la surprise à ses joueurs, et a été applaudi par tout le stade à son arrivée sur la pelouse. « Levez-vous pour Siniša », demande la Gazzetta dello sport. Et pour Quotidiano Sportivo, c’est « tous pour un » !

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10