Les dirigeants barcelonais ont sondé United

En Espagne, Sport lâche une énorme nouvelle ce vendredi : « le plan B c’est Rashford » pour le Barça ! D’après le journal catalan, les Blaugranas ont contacté Manchester United pour sonder les dirigeants quant à un transfert du jeune attaquant anglais. Son profil intéresseraient les Champions d’Espagne, qui pourraient passer à l’action si les dossiers Neymar et Griezmann finissent par échouer. D’ailleurs, ajoute Sport, « c’est une opération complexe », mais le Barça peut faire valoir ses bonnes relations avec le club de Manchester. Affaire à suivre.

Nicolas Pépé, « indispensable » pour l’Inter

En Italie aussi, les journaux sont également tournés vers le mercato, comme ici avec la Gazzetta dello Sport, qui parle de l’intérêt de l’Inter pour Nicolas Pépé. L’attaquant lillois est dans les plans de Marotta, le directeur sportif des Nerazzurri. « Pépé est l’un des rares joueurs que les dirigeants du club qualifient d’indispensable », peut-on lire dans les colonnes du quotidien transalpin. Mais pour arriver à le faire venir, l’Inter devra vaincre la concurrence Liverpool et Manchester United. La Gazzetta ajoute que concernant l’avenir d’Icardi : « un échange avec Dybala reste la solution la plus probable ».

« La honte anglaise »

Enfin, du côté de l’Angleterre, les tabloïds ne sont pas remis de la défaite des Three Lions face aux Pays-Bas (3-1). Les deux équipes s’affrontaient en demi-finale de Ligue des Nations et longtemps dans le match les Anglais ont mené au score, 1-0, jusqu’à la 73e minute et un but de De Ligt, lui qui était coupable de la faute amenant au penalty anglais et à l’ouverture du score. Le match est ensuite allé en prolongation, avant que Promes ne marque le but du 2-1, sur une erreur de Stones. Promes a ensuite enchaîné avec un deuxième but à 114e, tuant les espoirs anglais. « La honte anglaise » se lamente le Daily Telegraph. Du côté du Daily Express, on en veut à Stones pour son erreur cruciale : « Stones s’écrase devant les Néerlandais », titre le tabloïd. Le Daily Mirror préfère le jeu de mot : « l’Angleterre a coulé comme une pierre », qui se dit « stone » en anglais. Enfin pour The Guardian, c’est plutôt de la faute de la VAR. Car un but anglais a été refusé avant la prolongation sur un hors-jeu litigieux.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10