318 000 € par semaine pour Falcao ?

Prêté avec option d’achat à Manchester United, Radamel Falcao n’a toujours pas trouvé le chemin des filets du côté d’Old Trafford. Ce qui n’empêche pas les dirigeants mancuniens de se projeter déjà sur la saison prochaine. Selon le Daily Mail, les Red Devils seraient déjà tombés d’accord avec le Colombien au sujet de son futur salaire. 318 000 € par semaine (net ou brut, cela n’a pas été précisé par le tabloïd anglais), soit près de 16,5 M€ par an, voici le montant sur lequel les deux parties se seraient entendues (selon Le Parisien, il percevait à Monaco 14,4 M€ nets par saison à Monaco). Un salaire faramineux auquel s’ajouteraient divers bonus et droits d’image. Mais avant de payer ces émoluments au joueur, MU devra d’abord verser 55 M€ à l’AS Monaco, montant correspondant à l’option d’achat d’El Tigre.

Welbeck répond aux critiques

Suite à son transfert de dernière minute à Arsenal, Danny Welbeck avait découvert dans la presse anglaise les propos peu élogieux de Louis van Gaal à son égard. Conforté par un début de saison réussi (4 buts en 5 titularisations avec Arsenal plus un doublé avec les Three Lions), l’international anglais a répondu au Néerlandais dans des propos relayés ce matin par les tabloïds britanniques : « Personne ne peut vraiment critiquer ma finition devant le but, car je n’ai jamais été régulièrement positionné en attaque à Manchester. Bien sûr que les gens peuvent dire que je n’ai pas assez marqué de buts dans ma carrière, mais mettez les meilleurs buteurs du monde sur un côté dans un milieu à quatre et vous verrez s’ils marquent des buts », a ainsi lancé, revanchard, le buteur des Gunners.

Stur Wars et l’indestructible Gignac

Dans le reste de l’actualité européenne, la presse italienne se félicite des succès de ses quatre représentants en Europa League (Inter, Fiorentina, Naples, Torino) tandis que le quotidien l’Équipe consacre sa Une à "l’incroyable Monsieur Gignac" ou encore "l’indestructible" pour reprendre le terme utilisé en pages intérieures. Outre Welbeck et Falcao, la presse anglaise fait aussi ses gros titres sur l’épisode 2 de Stur Wars, cette guéguerre médiatique opposant Roy Hodgson, sélectionneur anglais, au manager de Liverpool Brendan Rodgers au sujet de la blessure le mois dernier de Daniel Sturridge lors d’un entraînement de la sélection anglaise.