Coup dur pour les Manceaux, désormais orphelins de leur meilleur buteur Ismaël Bangoura, transféré au Dynamo Kiev. Certes, le club ukrainien a été généreux sur le dossier (5 millions d’euros), mais ce départ est bien évidemment vécu comme un crève-cœur par les supporters.

Le club sarthois va devoir se mettre en quête d’un nouveau buteur, après avoir cédé l’un de ses meilleurs éléments. Au premier abord, le transfert de Bangoura semble dénué de sens, mais finalement on peut comprendre la décision du Guinéen. Le joueur a en effet les garanties de remporter des titres dans son nouveau club, mais surtout de disputer chaque saison la Champion’s League. D’ailleurs, sur le site officiel du MUC 72, on avance cet argument pour justifier son départ : "Étant donné l’opportunité de rejoindre un club qui joue la Ligue des Champions, j’ai accordé à Ismaël un bon de sortie".

Malgré un départ qui ne fait certainement pas ses affaires, le président du Mans Henri Legarda a tenu à féliciter son ancien poulain pour le travail accompli, en lui souhaitant bonne chance pour la suite : " Je lui souhaite bonne chance dans son nouveau challenge et espère qu’il portera haut les couleurs du Muc 72 en Coupe d’Europe la saison prochaine " a-t-il déclaré.

À 22 ans, Ismael Bangoura continue sa folle ascension, lui qui évoluait il y a encore trois saisons en National (Ajaccio GFCO).