Le Real Madrid prêt à mettre 110M sur Icardi

En pleine crise actuellement avec notamment une quatrième place en Liga à dix-neuf points du FC Barcelone, le Real Madrid prépare déjà en coulisses le mercato estival. Afin d’apporter un nouveau souffle à l’effectif, les Merengues cibleraient déjà leur priorité pour la saison prochaine. Et celle-ci serait plutôt tournée vers l’attaque. Comme le rapporte le Corriere dello Sport ce matin, les Madrilènes seraient disposés à payer la clause libératoire de l’attaquant de l’Inter Milan, Mauro Icardi, cet hiver ou l’été prochain. Celle-ci s’élève à 110 millions d’euros ! Un très gros investissement, mais qui serait déterminé par la crise actuelle des doubles champions d’Europe en titre et le moyen de répondre à la concurrence notamment le Barça qui vient de s’offrir Philippe Coutinho à prix d’or.

Aubameyang a demandé à partir

Alors que les rumeurs se font de plus en plus insistantes que ce soit en Angleterre ou en Allemagne concernant un départ de Pierre-Emerick Aubameyang vers Arsenal, le journal Bild rapporte ce matin que le Gabonais aurait demandé aux dirigeants allemands de partir. L’ancien Stéphanois attend désormais la réponse du BVB qui devrait intervenir aujourd’hui, selon Skysports. Celle-ci devrait être positive et Arsenal pourrait donc accélérer sur le dossier. Surtout, si Arsène Wenger le décide. Le technicien français aurait, selon le Daily Star, deux dernières réticences à son sujet. Celles-ci concerneraient son comportement ainsi que son prix d’achat. Dortmund réclamerait plus de 56 millions d’euros pour lâcher son buteur.

Le Real Madrid à la peine en 2e période

Les supporters du Real Madrid attendent des réponses à la crise actuelle de leur équipe. Et celle-ci se trouve peut-être dans les statistiques. Comme le rapporte AS ce matin sur sa une, les Madrilènes se trouvent dans leur position actuelle au classement à dix-neuf points du Barça, à cause de leurs secondes périodes. En effet, si le classement de la Liga était déterminé par les premières mi-temps de chaque équipe, le leader du championnat serait le Real Madrid. En revanche, si la Ligue espagnole ne prenait en compte que la seconde période, les hommes de Zinédine Zidane seraient onzièmes du championnat. ZZ sait désormais ce qui fait défaut à son équipe.