« Le pire Real Madrid du 21e siècle »

D’ailleurs, l’ancienne équipe de la star portugaise, le Real Madrid, n’est pas vraiment à la joie non plus. Les Madrilènes ont perdu (3-1) contre la Real Sociedad. Une nouvelle défaite, qui fait « rougir » de honte, comme l’affirme Marca ce lundi. Il s’agit de la 17e défaite de la saison rappelle le quotidien ibérique, le pire total depuis 20 ans au Real. D’ailleurs Marca va plus loin sur son site internet. « Le pire Real Madrid du 21e siècle », bombarde le média espagnol. Même son de cloche chez As, « un jour de moins, et une honte de plus », titre le journal pro-madrilène.

L’AS Roma peut encore croire à la C1

En Italie, la Juventus est tombée hier, défaite 2-0 contre l’AS Roma qui se relance dans la course à la Ligue des Champions. Ils sont « cramponnés à fond » pour le Corriere dello sport. Les Romains sont 6e au classement mais ne sont qu’à deux points de l’Atalanta 3e, et « sont toujours en course » pour le quotidien transalpin. La rencontre a été marquée par une altercation entre Cristiano Ronaldo et Alessandro Florenzi. Ce matin, le Quotidiano Sportivo parle d’un « Roi triste » au sujet de CR7. « Un Ronaldo à sec & nerveux qui voit s’éloigner le trône de meilleur buteur et qui réfléchit sur son avenir », écrit le journal.

« Accros au titre »

En Angleterre, il aura fallu attendre la dernière journée de championnat pour connaître l’identité du champion, il s’agit de Manchester City. Les Citizens réussissent donc à conserver leur titre, après une course effrénée en compagnie de Liverpool. Ce lundi, tous les tabloïds fêtent leur champion. Ils sont « accros au titre » pour le Daily Express. De son côté le Daily Star fait dans le jeu de mots, et parle d’un champion « Peptaculaire ». De même que le Daily Mirror qui titre « Blue Sky is the limit ». Ce qui signifie « le ciel bleu est la limite », en référence au surnom des joueurs de Manchester City. Enfin, le Daily Telegraph rebondit sur les déclarations de Pep Guardiola après reçu le trophée. « Mon plus grand triomphe », peut-on lire en une du journal anglais.