Considéré jusque-là comme un marché d’appoint, le mercato hivernal 2018 a confirmé que cette fenêtre pouvait également avoir des airs de mercato d’été. Une tendance qui s’est confirmée par des investissements parfois démesurés. Le meilleur exemple reste bien entendu la signature de Philippe Coutinho au FC Barcelone contre 120 M€ (+40 M€ de bonus). Sollicités par les Blaugranas depuis l’été dernier, les Reds ont fini par céder un joueur qui rapporte gros au club de la Mersey, mais qui n’a pas hésité à faire une croix sur la Ligue des Champions 2017/2018 pour rallier la Catalogne. Après avoir critiqué le prix du transfert de Neymar au PSG, le Barça vient donc de dépenser près de 300 M€ sur la paire Dembélé-Coutinho en moins de six mois...

Mais si les Espagnols ont réalisé la plus grosse opération de ce mercato hivernal, les vraies stars de ce marché ont été les formations de Sa Majesté. Forts d’une puissance financière exceptionnelle en raison des retombées économiques liées aux droits TV de la Premier League, les écuries anglaises ont envoyé du lourd durant ce mois de janvier. Sur les dix transferts les plus chers, sept ont été réalisés par des équipes de Premier League. Gourmands, certains comme Liverpool n’ont d’ailleurs pas attendu le coup d’envoi officiel du mercato pour s’activer.

Le plus gros coup pour le Barça, la razzia pour les clubs anglais

En recrutant le Hollandais Virgil van Dijk contre 84 M€, les Reds ont fait de l’ancien joueur de Southampton le défenseur le plus cher de l’histoire. Dépossédé de ce record, Manchester City n’est pas resté les bras croisés pour autant. Après Mendy et Walker, les Citizens ont à nouveau engagé un défenseur à, prix d’or : le Français Aymeric Laporte enrôlé pour 65 M€. Écarté du Big Four de Premier League depuis la saison passée, Arsenal va tenter de remonter la pente grâce à son nouvel attaquant à 63 M€ : PIerre-Emerick Aubameyang. Une excellente opération pour le BVB qui avait engagé le Gabonais en 2013 contre 13 M€.

De son côté, Everton, neuvième du classement de Premier League, a une nouvelle fois fait de grosses dépenses. Après avoir déboursé plus de 100 M€ l’été dernier, le rival de Liverpool a certes perdu Ross Barkley (vendu 17 M€ à Chelsea), mais a dépensé environ 50 M€ pour la paire Tosun-Walcott. Officiellement transféré à Tottenham hier soir, Lucas Moura fait lui partie des recrues les plus onéreuses de ce mercato (28 M€ + 4 M€ de bonus). Un joli coup pour le PSG qui parvient à en tirer un bon prix alors que le Brésilien ne jouait quasiment plus. Son transfert a été officialisé en septembre dernier, mais Diego Costa n’a pu intégrer l’Atlético de Madrid qu’en janvier en raison de la sanction infligée aux Colchoneros par la FIFA. De quoi lui permettre de ce classer cinquième de ce classement (55 M€ + 10 M€ de bonus). Enfin, Cédric Bakambu a quitté Villarreal pour 40 M€. Mais si le club espagnol a officialisé le départ du Congolais (paiement de la clause libératoire), le Beijing Guoan n’a, étonnamment, toujours pas officialisé l’arrivée de l’ancien Sochalien.