A l’heure où l’équipe de France doit encore composer avec l’Islande et la Turquie dans la course à l’Euro 2020, la Belgique, elle, est pratiquement qualifiée. Vainqueurs hier soir de l’Ecosse sur le score sans appel de 4 buts à 0, les Diables Rouges de Roberto Martinez ont signé leur sixième succès en autant de rencontres. Premiers du groupe I, avec onze points d’avance sur le troisième, le Kazakhstan, les partenaires d’Eden Hazard peuvent voir l’avenir sereinement. Et remercier aussi Kevin De Bruyne.

Après un exercice 2018/2019 marqué par de nombreuses blessures (il n’a disputé que 19 matches de Premier League), le pensionnaire de Manchester City rattrape le temps perdu depuis cet été. En championnat, le Belge a délivré 5 passes décisives (meilleur total de PL) et inscrit 1 but en 4 rencontres ! Une forme resplendissante également visible avec la sélection nationale. Hier, De Bruyne a ainsi marqué le dernier but du match, mais a surtout plié la rencontre bien avant en donnant 3 offrandes en 23 minutes (4-0) ! Au total, l’ex-joueur de Chelsea affiche donc au compteur 8 assists et 2 buts lors de ses 6 derniers matches, toutes compétitions confondues.

3 passes décisives données en 23 minutes

Pas de quoi le mettre dans un état d’extase pour autant. « Je suis content d’avoir marqué mais nous avons tous été performants ce soir. Nous avons commencé un petit peu timidement avant le premier but. C’est surtout une victoire collective car nous n’avons pas laissé d’espace à nos adversaires. Nous avons contrôlé le match de bout en bout et on a réussi à marquer 4 buts. Les milieux ont réussi à trouver les espaces pour créer du beau jeu et on se trouvait facilement sur le terrain », a -t-il déclaré à la télévision belge à l’issue du match.

Son sélectionneur, Roberto Martinez, s’est montré en revanche bien plus dithyrambique au sujet de la prestation du joueur de Manchester City. « Pour moi, c’est le meilleur meneur de jeu au monde. Il peut distiller la passe décisive avant que n’importe qui d’autre ne le voit ». Un compliment qui ravira l’intéressé et que partage sans doute Pep Guardiola. Reste maintenant à savoir si les pépins physiques laisseront De Bruyne tranquille durant cette saison 2019/2020 à fort enjeu, aussi bien en club qu’en sélection nationale.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10