Si les favoris ont globalement été au rendez-vous lors de la phase de poules de Ligue des Champions, certaines écuries ont réussi à surprendre. On pense notamment au Shakhtar Donetsk, qui a sorti Naples, mais aussi au FC Bâle, qui s’est joué de Benfica et du CSKA Moscou pour accompagner Manchester United en 8es de finale. Le joli parcours suisse n’est d’ailleurs pas passé inaperçu à travers le Vieux continent. Et, déjà, les Suisses craignent de voir plusieurs révélations assaillies de propositions juteuses. « Il est logique d’attirer l’attention lorsque vous marquez 12 points en Ligue des Champions. Notre directeur sportif Marco Streller aura sans doute un hiver compliqué à venir », a confié le coach du FCB Raphaël Wicky dans les colonnes du quotidien suisse Blick avant de poursuivre.

« Mon objectif est clair : nous voulons devenir des champions de Suisse. Je voudrais conserver toute l’équipe », a-t-il lancé. Le message est passé. Reste désormais à savoir si la direction saura exaucer son entraîneur. Plusieurs pensionnaires du Park Saint-Jacob attirent en effet les regards ces dernières semaines. On pense notamment à l’attaquant supersonique Dimitri Oberlin (20 ans), prêté cet été par Salzbourg. L’international Espoirs suisse (7 sélections, 3 buts), auteur de 4 réalisations, a étonné tout son monde grâce à sa pointe de vitesse et son sens du but. Les scouts du Real Madrid, Manchester City et bien d’autres sont venus le voir à l’oeuvre.

Oberlin, Akanji, Elyounoussi et Lang très demandés

Idem pour le robuste défenseur central international suisse Manuel Akanji (22 ans), pisté par le Borussia Dortmund ou encore le RB Leipzig. « Il y aura des offres, j’en suis sûr. (...) Quand une offre concrète arrivera, nous devons nous asseoir avec lui et son conseiller et voir ce qui est le mieux pour Manu », a notamment confié le directeur sportif bâlois Marco Streller à Blick. Mohamed Elyounoussi (23 ans), attaquant international norvégien (13 sélections, 4 réalisations), s’est lui aussi mis en valeur. Ses 4 buts en championnat et sa réalisation en C1 attirent les regards. Southampton et d’autres clubs de Premier League seraient ainsi sur les rangs.

Michael Lang (26 ans) s’est lui aussi mis en évidence. Le latéral droit international helvète (21 capes, 2 buts) a brillé avec 2 réalisations et 1 passe décisive en LdC, en plus de ses 4 buts en championnat. De quoi logiquement attirer les curieux à la recherche d’un élément dans son secteur de jeu. Malgré cette agitation, Wicky espère pouvoir retenir la majeure partie de ses forces vives. « L’argument principal est que le joueur a un contrat avec nous. Ensuite, ceux qui veulent aller à la Coupe du monde cet été doivent se demander s’il est sage de changer de club en hiver et de s’asseoir sur le banc du nouveau club », a-t-il asséné. La balle est dans le camp de Bâle...