« La Liga n’a qu’un seul maître »

La presse catalane n’a d’yeux que pour le FC Barcelone et son champion après ce week-end. Il faut dire que les Blaugranas ont encore creusé l’écart après la défaite de l’Atlético de Madrid. Le Barça de son côté a gagné 4 buts à 1 face au Betis. ! « La Liga n’a qu’un seul maître », affirme tout simplement Sport. Et il s’agit de Lionel Messi particulièrement en forme hier soir, La Pulga a inscrit un triplé et semble décidément s’amuser en championnat. Le journal Mundo Deportivo insiste plutôt sur le nombre 10. Comme les dix points d’avance du Barça face aux Colchoneros, mais aussi comme le numéro 10 de Barcelone toujours aussi étincelant.

« Un Inter de folie »

En Italie, si la Juve est tombée pour la première fois en Serie A, c’est le derby de Milan qui fait les gros titres. « Un Inter de folie » titre la Gazzetta dello sport. Les Nerazzurri l’ont emporté 3 buts à 2. « Spalletti réussit totalement son coup », pour le journal transalpin, et « le duel pour la Ligue des Champions est à lui ». Pour Tuttosport on a entendu « un seul cri à San Siro : L’Inter ! » Et puis le Corriere dello sport fait également sa une sur l’affrontement des deux frères ennemis. Le quotidien italien parle de dépassement pour l’Inter qui jouait gros hier. L’équipe a renoué avec ses supporters avec cette victoire, mais « attend Icardi » ajoute le Corriere.

Klopp ravi de la réaction des Reds

Enfin on termine par l’Angleterre, avec Liverpool qui a eu chaud ce dimanche et a eu beaucoup de mal pour remporter la rencontre face à Fulham. Une Victoire au forceps 2 buts à 1, grâce au pénalty de James Milner à la 81e minute. Avec ces trois points, Liverpool reprend la tête devant Manchester City avec toutefois un match en plus. « Nous allons garder nos nerfs », titre le Daily Express, qui met en avant les déclarations de Jurgen Klopp après la rencontre. « Je ne nous ai pas vu paniquer et j’ai aimé comment nous avons réagi », a-t-il ajouté. Pour The Guardian, les Reds remportent « le prix des combattants ». De son côté le Daily Mirror fait dans l’humour et titre : « Klopp’s heavy mettle ». Un jeu de mots entre le heavy metal football prôné par l’entraîneur de Liverpool, et mettle qui signifie courage dans la langue de Shakespear.