Ils se nomment Mevlut Erding, Nicolas Douchez, Jean-Christophe Bahebeck, Jermain Defoe, Roman Pavlyuchenko, Stephane Dalmat ou encore Alexander Tettey… Leur principal point commun ? Ils ont tous trouvé du temps de jeu principalement grâce à l’Europa League depuis le début de la saison. Indésirables ou tout simplement doublures de luxe au sein de leurs clubs respectifs, ces joueurs ne pourront plus compter sur la C3 pour jouer, leurs différentes formations ayant été éliminées après la phase de poules. Une situation qui va contraindre leurs dirigeants à revoir leurs plans en vue du prochain mercato hivernal.

L’un des grands symboles du genre n’est autre que Jermain Defoe. Barré par Emmanuel Adebayor en Premier League du côté de Tottenham, l’international anglais précise dans une interview accordée au Daily Express qu’il n’a d’autre choix désormais que de changer d’air : « Si j’avais 21 ans je prendrais mon mal en patience, mais j’en ai 29 ans maintenant. J’ai besoin de jouer puisque je veux participer à l’Euro l’été prochain avec mon pays. C’est difficile d’expliquer cette situation quand, comme moi, vous démarrez certains matches et que vous faites votre boulot en marquant des buts (6 matches de C3, 3 buts). C’est important de prendre sa chance quand on vous la donne, et je l’ai toujours fait cette saison, mais je ne peux pas aller plus loin ». Un constat cuisant pour l’homme aux 46 sélections, et qui ne fait pas figure d’exception.

À Paris, Mevlut Erding se retrouve dans une situation relativement similaire, devant se contenter de miettes en championnat et débutant la quasi-totalité des sorties européennes du club francilien. À la différence de son homologue britannique, l’international turc ne manque pas de prétendants cet hiver puisque l’Espanyol Barcelone, Sunderland mais surtout Bordeaux souhaitent le relancer durant le mercato. Quant à Nicolas Douchez, qui n’a pas fait la moindre apparition en Ligue 1 avec les Rouge-et-Bleu, il n’a plus qu’à espérer sur un statut confortable en Coupe de France après avoir grillé son autre joker en Coupe de la Ligue.

Autre concerné par cette tendance, le Stade Rennais sait clairement à quoi s’attendre. Alors que Stéphane Dalmat semble plus que jamais sur le départ (Doncaster serait sur les rangs), son jeune défenseur Yassine Jebbour (3 apparitions en Europa League cette saison) devrait également plier bagages. Selon nos informations, plusieurs écuries européennes telles que le Panathinaikos, Benfica ou encore Braga seraient d’ailleurs venues aux nouvelles. Quoi qu’il en soit, ces éliminations prématurées en coupe d’Europe pourraient avoir des conséquences directes sur le marché des transferts si ces nombreuses doublures de luxe ne veulent pas endosser le rôle de spectateur pour le reste de la saison.