> > Quand la folie Twitter s’empare du mercato

Quand la folie Twitter s’empare du mercato

Publié le : - Dernière modification :

Par :

Véritable fenêtre sur le monde, Twitter est devenu quasi indispensable pour les stars du ballon rond. D’ailleurs, de nombreux footballeurs professionnels ont surfé sur la vague du succès du célèbre réseau social durant ce mercato. Retour sur un phénomène particulièrement en vogue cet été 2012.

  • A+
  • A-
Barton a twitté les étapes de son transfert à l'OM
Barton a twitté les étapes de son transfert à l'OM
©Maxppp

Avec plus de 12.7 millions de followers à travers le monde, Cristiano Ronaldo est le joueur le plus suivi sur Twitter. Le joyau du Real Madrid est talonné de près par son coéquipier Ricardo Kaka suivi par environ 12.5 millions de fans. Le Brésilien a d’ailleurs été le premier footballeur au monde a passé la barre fatidique des 10 millions de followers en avril 2012. Son compatriote Neymar complète ce podium avec plus de 5 millions d’afficionados. Comme eux, la plupart des footballeurs de haut niveau sont adeptes voire pour certains accros au célèbre réseau social comme Bafétimbi Gomis ou Diego Forlan. Au travers de quelques cas, voyons comment Twitter a joué un rôle majeur durant ce marché des transferts.

Si un joueur a bien compris l’utilité de Twitter, c’est Joey Barton. L’Anglais a lancé une véritable opération séduction auprès de l’Olympique de Marseille via le célèbre réseau social. Réputé pour être un boucher sur le terrain, le milieu âgé de 30 ans s’est livré comme jamais sur la toile. À coup de tweets, l’ancien Citizen a déclaré sa flamme au club phocéen. « D’autres clubs me veulent mais je veux jouer à Marseille. C’est un club pour moi. J’espère que QPR et Marseille pourront finaliser un accord dans les jours à venir. Mon coeur est déjà au Vélodrome. » Il a ainsi fait vivre aux tweetos toutes les étapes de son prêt à l’OM avant d’indiquer le 31 août. « Je suis maintenant un joueur de l’OM. Quel cadeau d’anniversaire ! Ne peut pas attendre pour y aller. #AllezL’OM ». Barton ou l’exemple type du footballeur qui fait de Twitter un véritable outil de communication. Le joueur a affirmé le 5 septembre : « Ok, j’arrête de parler maintenant. Je ne tweeterai plus pendant un moment, je laisserai juste 3 articles par semaine sur mon blog et c’est tout. ». Bien sûr il n’a pas freiné et régale encore ses 1.7 millions de followers de tweets dont lui seul a le secret.

Hazard, Falcao, Boudebouz, et les autres

Comme Barton, quelques joueurs passent par le célèbre réseau social pour faire une mise au point concernant le mercato. Si Ryad Boudebouz a déclaré via un message le 30 août « Je ne serai pas marseillais cette saison. Je suis trop cher soi-disant. », Radamel Falcao est lui aussi passé par la case Twitter pour éteindre la rumeur lancée par son père l’envoyant au Real Madrid. « Pour être clair : mon rêve est de continuer à gagner avec l’Atletico et de qualifier la Colombie pour le Mondial 2014 ».

Mais cet été plus que jamais, un paquet de joueurs ont bouleversé les codes de communication en annonçant leurs changements de club via Twitter. Une façon de gérer leur image et leur réputation. Mais surtout un bon moyen de faire augmenter l’attente autour de leurs transferts et de voir leur nombre de followers monter en flèche. Un art dans lequel Eden Hazard est passé maître. De l’annonce de son départ du LOSC le 12 mai « Plus que 2 matchs à vivre sous les couleurs du LOSC... Sniff » à l’annonce de son transfert « slt tout le monde, voilà j’ai fait mon choix rdv cet aprem. bonne journée », le prodige belge a tout orchestré via son compte twitter officiel. C’est donc naturellement sur le réseau social qu’il a lâché le 28 mai le nom de son futur club : « chose promise chose due... je vais rejoindre le champion d’europe ».

Comme lui, nombre de footballeurs professionnels ont grillé la politesse aux clubs. Dernier exemple en date le 5 septembre. Florent Sinama-Pongolle a donné en avant-première le nom de son futur sur son compte officiel : « C’est fait ! J’ai signé a Rostov... Bienvenue la Russie ! ». De quoi gâcher l’effet de surprise. Idem pour Emmanuel Adebayor « Je suis de retour !!! Tottenham, j’arrive ! J’ai faim de buts, préparez-vous ! ». Même chose pour Bojan qui a dévoilé le 28 août le nom de sa future destination sur Twitter. « Merci à tous pour vos messages…La journée a été longue et riche en émotions. Demain, je serai présenté à Milan. » Une arrivée confirmée par son ancien coéquipier Gerard Piqué. Le défenseur de la Roja y est aussi allé de son petit tweet le même jour. « Félicitations Bojan, 22 ans et nouveau joueur du Milan AC !! Bonne chance ». Tout cela alors que les différentes parties étaient toujours en pourparlers. Le transfert de Bojan n’a été officialisé que le 29 août par les Rossoneri.

Grégory van der Wiel s’est montré plus prudent et a fait ses adieux à l’Ajax Amsterdam par le biais d’un tweet. « Je tiens vraiment à remercier tout le soutien qui m’a été apporté à l’Ajax toutes ces années. Je garde beaucoup de grands souvenirs de l’Ajax, et ils resteront à jamais gravés en moi ! Je souhaite le meilleur à l’équipe et à tout le club, plein de succès ! ». Un message qui a implicitement confirmé le départ du latéral droit pour le Paris Saint-Germain où il était annoncé depuis quelques jours.

Mais contrairement à lui, certains joueurs comme David Ospina ont voulu brûler les étapes. Le portier de l’OGC Nice a annoncé que son transfert était quasi fait dans un tweet le 8 juin 2012. « J’ai beaucoup apprécié la façon dont j’ai été reçu en Turquie. Tout est quasiment bouclé pour que je devienne le nouveau gardien du Besiktas. » . Seul hic, le gardien colombien a finalement vu son transfert capoter faute de garantie bancaire. Toujours à Nice, Ospina n’aura pas le tweet trop facile à l’avenir.

Bref, loin devant Facebook, Twitter c’est le grand gagnant du mercato. Acteur incontournable de la planète football, il est devenu indispensable pour les joueurs qui peuvent eux-mêmes gérer leur image, échanger avec leurs followers tout en s’exprimant librement sur des sujets sportifs ou extra-sportifs. Un outil auquel ont aussi cédé les clubs comme QPR qui a annoncé l’arrivée pour deux saisons de Stéphane M’Bia via son compte twitter officiel. Outre les supporters, c’est aussi une belle source d’informations pour les journalistes qui ont là un accès direct et libre aux footballeurs bridés en clubs. Avec Twitter, tout le monde y trouve son compte.

Fiches joueurs
Joey BartonJoey Barton1 Matches0 Buts
Eden HazardE. Hazard4 Matches1 Buts
Cristiano RonaldoCristiano Ronaldo36 Matches34 Buts
BojanBojan
Gregory van der WielG. van der Wiel2 Matches0 Buts
Fiches clubs
Olympique MarseilleOlympique MarseilleFRA
ChelseaChelseaENG
Real MadridReal MadridESP
PSGPSGFRA
Milan ACMilan ACITA
© Foot Mercato 2004-2014 - Nous sommes le 24/07/2014, il est 16H36 et vous consultez la page : Quand la folie Twitter s’empare du mercato