Patrice Evra et Samuel Eto’o, âgés respectivement de 29 et 30 ans, n’ont plus grand-chose à prouver étant données leurs carrières pour le moins brillantes. Tous les deux vainqueurs de la Ligue des Champions et auréolés de nombreux titres nationaux avec Manchester United et l’Inter Milan, ils ont pourtant failli connaître une trajectoire bien différente. En 2004, alors que le Français brille en Ligue des Champions avec l’AS Monaco et que le Camerounais fait les beaux jours du Real Majorque, un prétendant pour le moins étrange pointe le bout de son nez et a bien failli réaliser un coup de maître en les recrutant.

Dans une interview accordée à Sport Express, l’ex-directeur sportif du Spartak Moscou Yuri Pervak avoue qu’il avait la possibilité de faire signer les deux joueurs à cette époque : « Il y a un moment où nous pouvions acheter Samuel Eto’o et Patrice Evra. Le premier avait inscrit un but face à nous cette année-là, il jouait à Majorque. Les dirigeants espagnols nous l’avaient proposé pour 10 M€, mais c’était trop cher pour nous et le Barça l’a enrôlé juste après ». De quoi nourrir certains regrets pour le club russe, puisque le lion indomptable s’est ensuite imposé comme l’un des meilleurs éléments d’Europe à son poste en Espagne puis en Serie A.

Pour Evra, les choses étaient assez différentes : «  Evra était libre de quitter l’AS Monaco et nous avions juste à payer la comission de son agent. Mais les investisseurs ont jugé qu’il avait un trop mauvais tempérament et ont refusé de le prendre ». Une déclaration pour le moins étrange puisque Manchester United avait bien dû sortir le chéquier afin d’acquérir le Français, acheté 8 M€ un an plus tard. Régulièrement présent en Ligue des Champions, le Spartak a rarement réalisé des parcours marquants dans cette compétition. Nul ne doute qu’avec un tel recrutement, les Russes auraient pu créer la surprise plus d’une fois avec Evra et Eto’o dans leurs rangs.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10