Comme vous en avez l’habitude, Foot Mercato vous propose régulièrement d’aller à la rencontre de joueurs français partis exercer leur profession aux quatre coins du globe. Prenons la direction du Qatar pour découvrir Amine Lecomte-Addani. Contacté par nos soins, le joueur vous raconte son parcours : « J’ai eu un parcours classique. Centre de formation à Sochaux tout d’abord, pendant 4 ans. Ensuite, au moment de signer pro, on ne se met pas d’accord et je suis mon entraîneur des gardiens au Qatar. J’accepte le challenge, mais c’est vrai que j’ai énormément hésité. Mais j’ai une relation père/fils avec cet entraîneur, et je l’ai donc suivi. Ça se passe très bien à Lekhwiya, c’est un club jeune et je suis surpris par son professionnalisme. La saison dernière, on a décroché le titre de champion ».

À Lekhwiya, le gardien de but franco-marocain se sent bien, au sein d’un club et d’un championnat qui n’ont de cesse de grandir : « C’est un club qui a été fondé il y a deux ans, entraîné par Djamel Belmadi. Le staff est français. Belmadi a fait beaucoup pour ce club. Je commence ma carrière pro, donc je grandis avec ce club. Pour moi, c’est bien. C’est beau de pouvoir être dans ce projet, je m’estime chanceux. Le club met les moyens pour gagner des titres et nous mettre à l’aise avec de bonnes installations, ce n’est pas précaire. Mais le championnat est coupé en deux. Les six premiers ont un niveau de Ligue 2, les six derniers ont un niveau de National ». Et qui dit Qatar dit forcément Paris Saint-Germain, passé récemment entre les mains de QSI.

Le club de la capitale a-t-il pris un poids plus important au Qatar ? « On n’en parle pas trop. Après, je ne suis pas du genre à trop lire les journaux, mais ça ne fait pas plus de bruits que ça. En France, ça fait énormément parler, mais c’est normal car en France on aime faire des vagues. Ici, les gens ont pris ça avec beaucoup de fierté, beaucoup d’honneur. Pouvoir être représenté par un club français, c’est un honneur et ils suivent quand même les résultats. Le championnat de France est plus regardé ». Alors, après avoir remporté le titre la saison dernière, Amine Lecomte-Addani connaitra-t-il pareil rêve ? C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Dans le même thème :

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Sylvain Idangar

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Derek Decamps

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Philippe Billy

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : David Le Bras

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Stéphane Auvray

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Michaël N’Dri

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Vincent Laban

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Romain Gasmi

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Aurélien Montaroup

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : David Camhi

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Yacine Si Salem

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Aimé Lavie

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Antonin Trilles

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Mamadou Diakité

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Hakim Boumelaha

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Grégoire Akcelrod

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Eric Hassli

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Alexandre Martinovic

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Jérémie Rodrigues

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Laurent Courtois

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Sofiene Zaaboub

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Nasser Menassel

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Arthur Sorin

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Goran Jerkovic

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Wilfried Domoraud