C’est la guerre entre Özil et Emery

Et si le 24 septembre dernier contre Nottingham Forest en Carabao Cup, Mesut Özil avait disputé son dernier match sous les couleurs d’Arsenal ? En tout cas, si l’on en croit le Daily Mirror, le milieu offensif allemand y croit dur comme fer. En effet, ses relations avec le coach espagnol sont très loin d’être au beau fixe et Özil pense que son aventure avec Arsenal est terminée, Emery ne devait pas quitter son poste tout de suite. L’ancien coach du PSG ne l’a, par exemple, pas convoqué pour les deux derniers matches de championnat des Gunners, lui préférant de jeunes joueurs, plus méritants, selon lui. Dès lors, Özil pense à un départ en janvier et, selon le tabloïd, Arsenal est même prêt à l’y aider. Le club londonien voudrait le prêter et payer une grande partie de son monstrueux salaire de 389 000 euros par semaine. Reste à trouver preneur...

Guardiola juge Foden intransférable

Pendant que Özil et Emery s’écharpent à Arsenal, Pep Guardiola semble filer le parfait amour (footballistique bien sûr) avec l’un de ses jeunes joueurs : Phil Foden. Le milieu de terrain anglais aurait été déclaré intransférable par le technicien espagnol auprès de ses dirigeants. Il serait d’ailleurs le seul de l’effectif dans ce cas, à en croire le Sun. Le tabloïd précise même que Guardiola aurait ajouté : « même pour 500 M€, il ne part pas d’ici. » Une sacrée preuve que l’ancien entraîneur du Barça compte sur son prodige. Il a même un plan très précis pour lui : l’installer progressivement à la place de David Silva, en fin de contrat en juin 2020, afin d’en faire son successeur naturel lorsque ce dernier décidera de s’en aller. Un très gros programme !

Pioli veut ramener Milan en LDC

À peine intronisé à la tête du Milan AC à la place de Marco Giampaolo, le nouveau coach milanais Stefano Pioli a de suite montré ses ambitions aux tifosi. Pour lui, la place du club lombard est en Ligue des Champions, et il compte bien ramener ce grand club endormi dans la cour des grands. « Je veux amener le Milan en Ligue des champions et nous nous battrons pour cela », a-t-il martelé. Les Lombards sont en grosse difficulté en Serie A et loin des places européennes actuellement. Treizièmes, ils vont devoir enchaîner les victoires pour retrouver un rang digne d’eux. La mission de Pioli s’annonce périlleuse. Il a signé un contrat de deux ans pour la mener à bien.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10