Le Sudamericano des moins de 17 ans, équivalent de la Copa América pour les jeunes, a démarré ce mercredi, au Paraguay. La Albirrojita a ouvert le bal, sur ses terres, en disposant du Venezuela (3-2). Sergio Diaz s’est mis en évidence en ouvrant le score pour les siens et en réalisant une prestation aboutie. Le jeune milieu offensif de 16 ans confirme ainsi toutes les prédispositions déjà affichées depuis l’année passée au sein de l’effectif professionnel de son club, le Cerro Porteño. Auteur de 8 buts en 20 matches en première division pour le premier tournoi Clausura de sa carrière, il confirme depuis le début de l’année 2015. Ainsi, le natif d’Itauguá a déjà scoré à une reprise en trois apparitions pour le tournoi Apertura.

Il a notamment brillé lors d’un des classiques du championnat paraguayen, face à l’Olimpia (1-0, le 1er mars). « Ce classique a été l’un des meilleurs matches que j’ai pu jouer et, grâce à Dieu, nous avons pu l’emporter. Cette victoire est fondamentale pour nous », a-t-il glissé au sortir de cette rencontre. Affichant une maturité déconcertante pour son âge et une facilité technique qui lui vaut le surnom de Kun, comme un certain Sergio Agüero (26 ans, Manchester City), le jeune homme est considéré comme un joyau par sa direction. Il faut dire que selon le média italien Sky Sport, plusieurs cadors européens sont sur les rangs, de Naples à Manchester United, en passant par Liverpool, le Borussia Dortmund et le Paris SG. Sans en dire trop sur les intéressés, son président Juan José Zapag avouait il y a quelques semaines que les prétendants huppés se bousculaient.

« Il y a quatre grands clubs en Europe qui le veulent, mais nous les faisons patienter », avait-il lâché à la radio locale 1.080 AM il y a quelques semaines avant de poursuivre. « Il est très jeune et nous avons besoin qu’il continue à être bon. Il jouera au moins deux ans encore ici, au Cerro Porteño ». Il lui faudra néanmoins être fort pour résister aux offensives européennes, surtout si son protégé continue à briller lors du Sudamericano U17. Il se murmure même qu’il pourrait également être surclassé pour disputer le Mondial U20 cet été, en Nouvelle-Zélande. Sergio Diaz a tout de la pépite sud-américaine en puissance, à l’image de Juan Manuel Iturbe, lui aussi révélé au Cerro Porteño, qui fait aujourd’hui le bonheur de l’AS Roma, après des passages par le FC Porto et le Hellas Vérone.