Le 20 novembre dernier, Amandine Henry nous confiait qu’un départ de l’OL était envisageable à quelques mois de la fin de son contrat : « Il est possible que ce soit ma dernière saison à l’OL. J’aurai d’autres challenges que ce soit à l’étranger ou en France. Je reste ouverte à toute proposition. (...) Il peut y avoir Paris, mais aussi Montpellier si l’année prochaine elles sont européennes. Il y a aussi l’étranger avec les championnats allemand et anglais. Les États-Unis me plaisent aussi ». C’est finalement pour cette destination que la Française s’envolera à l’issue de la saison 2015-2016. En effet, le Portland Thorns FC a officialisé l’arrivée de la milieu de terrain ce mercredi. Un joli coup de la part de l’écurie américaine.

Pourtant, les Gones avaient tenté de faire prolonger la joueuse : « On en avait discuté avec l’OL. Je ne voulais pas faire n’importe quoi. J’arrivais en fin de contrat avec l’OL. J’ai 26 ans, ça fait 9 ans que je suis là. J’avais envie d’avoir un nouveau challenge. L’opportunité de l’étranger s’est offerte à moi et j’ai sauté sur l’occasion. J’avais toujours dit que j’aurais aimé avoir une expérience à l’étranger dans ma carrière. C’est pour ça que je suis partie pour ce club ». Un club qui a mis tout en œuvre pour convaincre la Lyonnaise qui a signé un contrat de deux ans : « Portland a montré un réel intérêt pour moi. Au niveau des négociations, ils m’ont mis dans les meilleures conditions. Ensuite pour moi, les États-Unis c’est le pays du football féminin. C’est un championnat certainement plus relevé qu’en France avec quelques-unes des meilleures joueuses mondiales. J’espère pouvoir progresser aux États-Unis ».

Terminer en trombe avec l’OL

En attendant d’aller vivre son rêve américain, Amandine Henry aura une belle fin de saison à effectuer entre Rhône et Saône là où elle a vécu de beaux moments en neuf ans : « Il y a eu des hauts et des bas. Mais au final, je suis contente d’avoir passé ces 9 années à l’OL. Le palmarès avec les titres, tout ça c’est grâce à l’OL. Je pense aussi à toutes mes coéquipières, au staff et au président ». Au moment de faire son choix, la milieu a d’ailleurs pu compter sur le soutien de ses coéquipières : « Les filles l’ont plutôt bien pris. Elles comprennent. On en avait discuté aussi. Elles me souhaitent bonne chance ». Son départ pourrait d’ailleurs en inspirer certaines en France. « Je pense que ça peut donner des idées à d’autres joueuses. Dans le foot, on a besoin de voir d’autres horizons et d’autres façons de travailler. Il faut s’ouvrir à plusieurs choses. Une carrière de footballeuse est courte, il faut en profiter ».

Amandine Henry elle compte bien profiter de ses derniers mois sous le maillot de l’Olympique Lyonnais. « Je vais rester concentrée et investie jusqu’au bout. Ça me tient à cœur et ce serait bien de faire le triplé cette année. On en a l’opportunité donc on ne laissera rien passer. J’aimerais finir sur une bonne note ». Si les souvenirs sont nombreux et que son ambition reste intacte, la Lyonnaise avoue déjà penser à son dernier match avec les Rhodaniennes : « J’y pense un peu. Ce sera beaucoup d’émotion je pense. Surtout que le dernier match de championnat sera contre Montpellier (3e de D1 Féminine). Dans l’idéal, le dernier match pourrait être la finale de la Ligue des Champions. J’espère que ce sera le cas ». Pour le coup, ce serait la plus belle façon pour Amandine Henry de faire ses adieux et boucler la boucle avec l’Olympique Lyonnais.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10