Vers un échange Sanchez-Sterling en janvier ?

Hier, la presse anglaise relançait le dossier Alexis Sanchez en indiquant que Manchester City n’était plus seul à vouloir le buteur chilien. José Mourinho et Manchester United auraient aussi des vues sur l’ancien joueur sur Barça. Ce matin, le feuilleton continue. Selon le Mirror Sport, Arsène Wenger et Arsenal ont trouvé une solution afin de satisfaire tout le monde et surtout afin d’avoir sous la main rapidement le remplaçant de leur attaquant. L’entraîneur alsacien serait en effet désormais d’accord pour laisser filer Alexis Sanchez à Manchester City, mais à la condition que cela se fasse sur la base d’un échange avec l’attaquant anglais des Citizens, Raheem Sterling. Une solution qui avait déjà été envisagée cet été, mais qui devrait peut-être se concrétiser pour de bon cet hiver.

La presse catalane jubile après la défaite du Real Madrid

Coup de tonnerre hier à Santiago Bernabeu ! Le Real Madrid s’est incliné face au Betis Séville, un but à zéro, à la 94e minute sur un but assassin de Sanabria. Ceci relègue désormais les Madrilènes à sept points de la tête de la Liga occupée par le FC Barcelone. Surtout, les Merengues n’ont toujours pas gagné à domicile en Liga cette saison ! Tous ces malheurs réjouissent la presse catalane qui voit ses protégés déjà à bonne distance devant le Real. Ce matin, Mundo Deportivo titre « A7 » comme le nom d’une autoroute et pour rappeler les sept points d’avance du Barça. Sport s’offre un jeu de mots : « gros dégâts » titre le quotidien. Ce qui donne en espagnol « batacazo ». Un mot où « Sport » a rajouté un « Z » afin de se moquer de Zinédine Zidane.

Jürgen Klopp déjà sous la menace

Ça va mal à Liverpool ! Éliminés en Carabao Cup, l’équivalent de la Coupe de la League mardi soir à Leicester et huitième du championnat d’Angleterre après cinq journées, les Reds ne vivent pas un début de saison idyllique. Ce qui place déjà Jürgen Klopp sous la menace. C’est même un début de crise pour le Daily Star. Le journal britannique explique que la défaite à Leicester fait tache, car elle élimine Liverpool d’une compétition que les Reds pouvaient peut-être remporter. Surtout, elle accentue la mauvaise série de Klopp et ses hommes. Cela fait désormais quatre matchs que le club de la Mersey n’a pas réussi à gagner le moindre match toutes compétitions confondues.