Pour cette rencontre, le PSG avait décidé d’aligner la lourde artillerie. En attaque, en plus de Nkunku et d’Edouard, François Rodrigues, l’entraîneur de cette équipe parisienne, avait décidé d’aligner le capitaine de cette équipe désormais habitué au groupe professionnel Jean-Kévin Augustin. Face à eux, une valeureuse équipe anglaise championne d’Angleterre de la section des moins de 19 ans. Les Franciliens dominaient sans toutefois risquer grand-chose tant les contres anglais n’étaient pas bien menés. Ainsi, suite à un centre de Georgen, le latéral droit du PSG, Edouard prenait le meilleur sur son défenseur, mais ne pouvait cadrer sa reprise de la tête (18e). Mais à force d’être sûr de lui - à juste titre - le PSG aurait pu se faire surprendre sur cette magnifique tentative de Chapman qui échouait sur le haut de la barre alors que Descamps était battu (21e).Néanmoins les occasions étaient à l’avantage des joueurs de Paris. Après un bon centre de Touré, Meïté récupérait le ballon et tentait une frappe enroulée de son pied gauche, bien repoussée en corner par Pears, le portier britannique (25e).

Mais sur une passe ratée de Ba au milieu de terrain, Chapman s’en allait seul vers le but de Descamps, délivrait une passe vers Pattison, qui manquait son duel face au gardien parisien (26e). Désireux de forcer la décision, le PSG ouvrait la marque juste avant la mi-temps. Sur une magnifique passe de Nkunku, Jean-Kévin Augustin se jouait de McGoldrick et scorait pour le club de la capitale (41e, 1-0). C’est sur le score de 1-0 pour les locaux que les 22 joueurs rejoignaient les vestiaires. Dans une seconde période bien moins emballante que la première, ce sont les Anglais qui se créaient la première occasion. Mais une nouvelle fois le dernier geste manquait. Bien lancé dans la surface, Chapman manquait son duel face au portier parisien en envoyant le cuir largement au-dessus des buts (53e).

Et puis, plus grand-chose en deuxième période hormis cette tête de Ba repoussée sur la ligne par un défenseur de Middlesbrough (75e). Le Paris Saint-Germain se qualifie donc pour les quarts de finale de la Youth League et affrontera l’AS Roma, vainqueur dans la douleur du PSV Eindhoven (2-2, 3 buts à 1 aux tirs au but). En espérant que la victoire des jeunes donne des idées à leurs glorieux aînés qui affronteront en match retour (victoire 2-1 du PSG au Parc des Princes à l’aller) de huitièmes de finale Chelsea à Londres le 9 mars prochain pour valider, eux aussi, leur qualification pour les quarts de finales de l’épreuve reine en Europe.