Une blessure à la cheville a privé Neymar (27 ans), embarqué dans une sombre affaire de mœurs par ailleurs, de la Copa América au Brésil. Everton (23 ans) a profité de l’absence du n° 10 pour se faire une place de choix au sein de la Seleção de Tite. L’attaquant de Grêmio, parti pour avoir un rôle de joueur de complément, a été propulsé au rang de titulaire après deux premiers matches passés sur le banc de touche.

« Si Neymar avait été là, j’aurais eu peu de temps de jeu. Et je ne pensais qu’à l’exploiter de la meilleure façon possible. Mais il s’est blessé, j’ai eu ma chance et j’ai répondu présent », a-t-il lâché, en zone mixte au sortir du succès brésilien en finale, contre le Pérou (3-1), relayé par Lance !. Une finale qu’il a marquée de son empreinte, en inscrivant le premier but des siens. Au total, Cebolinha aura scoré à 3 reprises, terminant co-meilleur buteur de la compétition aux côtés du Péruvien Paolo Guerrero.

Un transfert en Europe dans les tuyaux

Une fierté pour le seul joueur de champ représentant du championnat local, la Série A, parmi les 23 Auriverdes. « Souvent, on valorise plus les joueurs qui évoluent à l’étranger, en Europe, on oublie d’où on vient. Mais il y a aussi des joueurs ici au Brésil qui peuvent jouer en Seleção, dans ce groupe excellent. Il suffit simplement de regarder », a-t-il lâché. Son insouciance, sa qualité de percussion, sa vitesse de course et ses efforts défensifs ne sont pas passés inaperçus.

Son avenir pourrait d’ailleurs bien se situer en Europe, où quelques clubs l’ont à l’œil (Manchester City et Manchester United le suivent depuis longtemps, d’autres devraient suivre). « À partir de demain (ce lundi), un départ pourrait intervenir. On verra. Mais pour l’instant, j’appartiens toujours au Grêmio (contrat jusqu’en juin 2022) », a conclu celui qui avait très bien démarré sa saison en club (3 buts en 6 apparitions en championnat). C’est dit ! Le malheur de Neymar aura bel et bien fait le bonheur d’Everton !

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10