L’histoire commence un 15 mai 1965. A Ribeirão Preto, Raï Souza Vieira de Oliveira pousse alors ses premiers cris. Rapidement, le petit garçon est bercé dans l’univers du ballon rond. Fils cadet de Socrates, vous l’aurez donc compris, le football est ici une histoire de famille. C’est décidé, Raï sera lui aussi un champion. Rien ne va plus, les jeux sont faits, la route du succès est toute tracée.

Le jeune prodige débute sa carrière en 1984, sous les couleurs de Botafogo. Le milieu offensif avance discrètement, faisant son trou étape par étape. Mais en 1987, sa carrière prend une toute autre dimension. Raï signe alors à São Paulo, le début de la gloire. En six ans passés dans la formation pauliste, il fait étalage de toute sa classe. En 306 matches joués, il trouve le chemin des filets à 111 reprises. Des statistiques impressionnantes qui lui ouvrent les portes du Vieux continent.

La folle aventure PSG

À 28 ans, l’international brésilien parvient enfin à traverser l’Atlantique. Pour découvrir l’Europe, il s’engage en faveur du Paris Saint-Germain. Un club alors au sommet du football français et bénéficiant des malheurs de l’Olympique de Marseille pour s’affirmer au plus haut niveau. Mais pour sa première saison, la perle auriverde déçoit. Malgré le titre de champion de France obtenu par les Franciliens, Raï ne parvient pas à briller et ne devient d’ailleurs qu’un simple remplaçant en équipe du Brésil lors de la Coupe du Monde 1994.

À son retour, le joueur est métamorphosé et retrouve enfin tout son football. Important dans le vestiaire et décisif sur le terrain, il s’impose alors logiquement et devient Capitaine Raï. Véritable taulier, il est l’un des principaux auteurs des grandes heures du PSG, contribuant au succès en Coupe des Coupes en 1996. Après cinq ans de bons et loyaux services dans la Ville lumière, le milieu de terrain quitte l’Europe et retourne à São Paulo, terminant sa carrière en 2000.

Ambassadeur du PSG en Amérique du Sud en 2006, Raï garde toujours un oeil attentif sur son club de coeur. Interrogé sur le site officiel de la formation parisienne en marge de la rencontre face à Sochaux, il a ainsi confié : « C’est toujours un plaisir de venir au Parc des Princes. Je n’ai que de bons souvenirs ici. Je vais bien, je suis en forme et mes différents projets avancent très bien. J’espère porter bonheur au PSG ce soir. C’est un moment compliqué que le club traverse actuellement. Il y a toujours de la pression au PSG. Même lorsque nous avions de bons résultats, il y avait également des moments de crises, mais il faut savoir gérer ça. J’apprécie beaucoup Antoine (Ndlr : Kombouaré) et je crois qu’il a les qualités pour faire évoluer la situation ».

Idole absolue du Parc des Princes, Raï conserve encore et toujours une incroyable cote d’amour auprès du public parisien. Nul doute qu’un retour du génial milieu de terrain dans l’organigramme de cette formation ferait plaisir à plus d’un.