Souvenez-vous l’été 2010. L’Olympique de Marseille se cherchait un attaquant de pointe pour pallier le départ de Mamadou Niang vers Fenerbahçe. Luis Fabiano (31 ans) était attendu par Didier Deschamps, mais les dirigeants phocéens avaient mis un terme aux négociations devant les exigences jugées trop élevées du FC Séville, club du Brésilien à l’époque. Cette décision, le buteur semble la regretter aujourd’hui, comme il l’a déclaré au micro de TV Globo.

« J’ai eu des propositions du Real Madrid, du Milan AC et de l’Olympique de Marseille. Le président de Séville les a toutes refusées. Je crois que ça m’a influencé à l’heure de rentrer au pays. Je suis triste de n’avoir pu jouer dans un grand club européen », a-t-il lâché. Des propos qui laisseront un goût amer côté marseillais. D’autant que pour se consoler, les Ciel-et-Blanc avaient notamment recruté un certain André-Pierre Gignac, qui, malheureusement pour l’OM et lui, est loin d’être ce que l’on appelle un pari réussi.

Frustré par les décisions de Séville, o Fabuloso est reparti au Brésil, à São Paulo. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il retrouve ses sensations de renard des surfaces. Avec 7 réalisations toutes compétitions confondues depuis le début de l’année 2012, Luis Fabiano apporte toute son expérience au Tricolor. L’OM aurait eu bien besoin d’un tel buteur ce mercredi face au Bayern Munich (1/4 de finale de Ligue des Champions). Il faudra se contenter de Brandão...