On l’oublie peut-être très souvent, mais Everton Santos est toujours un joueur du Paris Saint-Germain. Certes, l’attaquant brésilien n’est plus réapparu sous la tunique rouge-et-bleu depuis le 16 avril 2008, mais contractuellement parlant il est lié au club de la capitale jusqu’en 2012. Actuellement prêté à Goias pour une saison après des piges à Fluminense ainsi qu’au Japon, le Brésilien pourrait à nouveau changer d’air.

Reléguée en deuxième division, la formation de São Paulo risque en effet de perdre bon nombre de joueurs, et selon Globoesporte c’est le Palmeiras de Luiz Felipe Scolari qui aimerait en profiter pour attirer le Parisien dans ses filets. Interrogé par le média local, l’agent du joueur, Alexandre de Oliveira, a confirmé la nouvelle. « Il y a un intérêt de Palmeiras pour Everton Santos parce qu’il pourrait être une solution de rechange au dossier Maikon Leite (Santos). Si le club le veut vraiment, je peux arriver à le libérer de Goias dès demain. »

À 24 ans, le « Monsieur Robigneau » du vestiaire du PSG semble donc avoir retrouvé de la valeur sur le marché brésilien après ses 5 buts inscrits en 31 matches de Brasileirão, soit sa meilleure performance depuis qu’il est joueur professionnel. Néanmoins, Paris n’est pas sûr pour autant de pouvoir récupérer dans l’immédiat des liquidités dans cette opération.

« Je discuterai avec la direction du Paris Saint-Germain pour qu’elle autorise Goias à le prêter pour les six prochains mois, avant d’envisager un transfert définitif s’il parvient à s’imposer là-bas. Jouer à Palmeiras, c’est un rêve pour Everton et je pense que c’est un club qui lui correspondrait bien. » En attendant de connaître la position des dirigeants franciliens, l’agent semble même sûr de pouvoir négocier un bon prix. « À l’inverse de ce que font les dirigeants brésiliens, ils ne vont pas surévaluer le joueur. Il a été recruté contre 2 M€, mais il faut discuter. Il n’y a pas de prix fixé. » À l’heure où le PSG n’a pas hésité à rompre à l’amiable les contrats de Jérôme Rothen et de Mateja Kezman, le club de la capitale fera-t-il preuve de patience avec son flop brésilien ?

Dans le même thème :

- Des nouvelles de... Everton Santos