L’Olympique Lyonnais l’a fait. Après Monaco, les Gones ont eux aussi décroché leur billet pour une demi-finale européenne. Vainqueur de Besiktas aux tirs au but en quart de finale de la Ligue Europa (2-1, 1-2, 7-6), le club rhodanien ne cachait pas sa joie à l’issue du match, à l’instar de son président Jean-Michel Aulas.

« C’est une immense fierté. Il fallait le faire. Ce soir (hier, ndlr), nous nous sommes battus contre nous-mêmes, contre Besiktas, et contre les événements. C’est aussi un immense soulagement. Il s’est passé tellement de choses depuis le début de la saison, depuis notre premier voyage ici en plein coup d’Etat, le 15 juillet...(...) Je veux rendre hommage aussi à l’accueil de Besiktas. Ce qui s’est passé aujourd’hui entre les deux clubs, après les incidents de l’’aller, est une raison d’espérer », a-t-il déclaré dans des propos relayés par L’Equipe.