« C’est à l’heure où l’AJA peut sauver sa peau sportivement qu’elle risque de la perdre administrativement. » Dans des propos relayés par France Football, le président d’Auxerre Gérard Bourgoin se montrait pessimiste aujourd’hui après sa deuxième audition face à la DNCG.

En clair, après avoir accusé un déficit estimé à 16 M€ en juin 2012, le club icaunais doit présenter davantage de garanties et trouver une solution pour augmenter ses fonds propres avant la fin de la saison sous peine de relégation administrative.