Le transfert de Neymar de Santos au Barça à l’été 2013 avait fait couler beaucoup d’encre mais pas forcément dans les rubriques sportives des journaux. Et ce n’est peut-être pas terminé puisqu’après une première enquête qui avait mené en juillet dernier à un non-lieu, la justice espagnole a décidé de réouvrir le dossier et de révoquer en appel ce non-lieu.

Selon les médias catalans, Neymar et son père sont de nouveau dans le collimateur de la justice pour d’éventuels faits de « corruption » et de « délit d’initiés » commis entre 2011 et 2014, dans le cadre du transfert du joueur au Barça. L’affaire a été prise en charge ce vendredi par la chambre de l’Audience nationale de Madrid, la juridiction chargée des affaires complexes.