Très offensif vis-à-vis des journalistes en conférence de presse ce mardi, Franck Passi, l’entraîneur de l’Olympique de Marseille, l’a été à nouveau ce mercredi à l’égard de ses joueurs, défaits à Rennes (2-3).

« En colère oui ; il faut mettre les joueurs devant leurs responsabilités. Il faut qu’on démarre, là, mais vraiment », a ainsi fulminé le coach phocéen à l’issue de la - nouvelle - défaite de son équipe à l’extérieur.