Pierre Ménès n’est pas un grand fan d’Unai Emery et ne s’en cache pas. On se rappelle des déclarations du journaliste après un mois de compétition en août, mais depuis mardi soir, et le match incroyable du Paris Saint Germain face à Barcelone (4-0), la donne a changé. Dans sa chronique pour Direct Matin, Pierre Ménès a tenu à faire son mea culpa à propos de l’entraîneur parisien, la victoire étant fortement attribuée au Basque.

« Sur le plan tactique, Emery a donc donné une fessée à Luis Enrique, qui pourrait ne pas se relever de cet échec. Mais Emery a aussi fait les bons choix. (…) On va me dire que je retourne ma veste. Je répondrai que c’est Emery qui m’a pris sur ses genoux (il peut aujourd’hui) et me l’a retournée lui-même, » a-t-il expliqué dans sa chronique.