Dans son long entretien accordé à El Pais, dans lequel il évoque notamment le cas Lucas Moura, Unai Emery a aussi livré une sympathique anecdote sur Steven N’Zonzi. Alors qu’il était clairement en difficulté en Andalousie, le Français a pu se remettre dans le bain grâce au Basque.

« Il y a un an, je l’ai renvoyé de l’entraînement parce qu’il ne voulait pas s’entraîner. Il est venu me voir et m’a dit qu’il voulait partir. Moi je lui ai dit : "prends-toi trois jours de repos, personne ne le saura. Reviens lundi. Oublie tout. Reste chez toi pendant trois jours et on parlera". Il voulait partir parce qu’il n’était pas bien. Il ne s’adaptait pas à la ville. Lundi il est revenu et je lui ai demandé : "alors ?". Il me répond : "je reste ici !". Après ça, à partir de décembre, il a été à un très bon niveau. Cette année avec Sampaoli c’est la confirmation », a détaillé le coach du PSG.